«Pas de fake news dans ce van ?» : quand un guide nord-coréen trolle les médias américains

«Pas de fake news dans ce van ?» : quand un guide nord-coréen trolle les médias américains© Andrew Harnik Source: Reuters
Le Secrétaire d'Etat américain Mike Pompeo reçu à Pyongyang, le 6 juillet 2018

En marge de la visite du secrétaire d'Etat Mike Pompeo à Pyongyang, un journaliste de CNN a raconté comment un guide nord-coréen s'était amusé à titiller les médias américain, en s'appuyant sur les critiques formulées contre eux par Donald Trump.

La Corée du Nord a la réputation d'être un des Etats les plus fermés du monde, mais la rhétorique du président américain Donald Trump n'est visiblement pas étrangère à ses habitants. Selon un journaliste de CNN, un guide nord-coréen s'est d'ailleurs amusé au détriment des médias américains en reprenant une des expressions favorites de Donald Trump, en marge de la visite à Pyongyang du secrétaire d'Etat Mike Pompeo ce 6 juillet.

Accompagnant un groupe de reporters venus couvrir la visite, le guide a été interrogé par l'un d'eux lui demandant ce qu'il fallait attendre de cet évènement. «Nous verrons, comme dit votre président, a-t-il tout d'abord répondu, bottant en touche. Avant de répliquer, non sans malice, par une question de son cru : «Dans ce van, pas de fake news ?»

Pour sa troisième visite officielle en quelques mois, Mike Pompeo a déclaré qu'il souhaitait sécuriser l'engagement de Pyongyang à la dénucléarisation, comme convenu au terme de la rencontre entre Donald Trump et Kim Jong-un en juin dernier. Mais d'après le média sud-coréen Cho Sun, Mike Pompeo avait une autre mission – un peu plus étrange – lors de cette visite : remettre au dirigeant nord-coréen un CD d'Elton John dédicacé par le président américain. Il s'agit en fait d'une référence au surnom «Rocket Man» attribué par Donald Trump à Kim Jong-un, qui est aussi le titre d'une chanson d'Elton John. Selon Cho Sun qui cite des sources à Washington, les deux hommes ont évoqué le sujet quand ils se sont rencontrés et le dirigeant nord-coréen a avoué qu'il ne connaissait pas cette chanson, donnant l'idée à Donald Trump de ce cadeau.

Lire aussi : «Seuls les plus courageux peuvent faire la paix» : Trump et Kim s'invitent mutuellement

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter