Mexique : le président élu propose à Trump un accord pour moins d'immigration et plus de sécurité

Mexique : le président élu propose à Trump un accord pour moins d'immigration et plus de sécurité© Alexandre Meneghini Source: Reuters
Le président élu du Mexique, Andres Manuel Lopez Obrador, s'adresse à ses partisans, à Mexico, le 2 juillet 2018

Le président fraîchement élu du Mexique s'est entretenu avec Donald Trump, et n'a pas hésité à évoquer les sujets sensibles entre leurs deux nations. «Amlo» a proposé un accord global pour réduire l'immigration et améliorer la sécurité.

Après sa large victoire à l'élection présidentielle mexicaine le 1er juillet, Andrés Manuel Lopez Abrador, surnommé «Amlo», a reçu le 2 juillet un appel de son homologue américain Donald Trump. Les deux hommes ont eu une conversation d'une demie-heure, selon l'AFP. Sur son compte Twitter, le président élu de gauche a annoncé avoir proposé à son homologue américain «d'explorer un accord global» et «des projets de développement qui créent des emplois au Mexique», qui permettraient de réduire l'immigration et d'améliorer la sécurité. «C'était un échange respectueux et nos diplomates continueront de dialoguer», a-t-il ajouté.

Donald Trump avait également fait savoir un peu plus tôt qu'il avait eu une «bonne discussion» téléphonique avec le président élu Lopez Obrador, prédisant «une très bonne relation» à venir. «Je crois qu'il va essayer de nous aider sur la frontière», a-t-il ajouté. La question des flux migratoires, en particulier depuis le Mexique, s'avère un dossier brûlant aux Etats-Unis. Les mesures prises par l'administration Trump visant à réduire l'immigration illégale ne cessent de mobiliser contre elles l'opposition et une partie de la société civile.

Ancien maire de Mexico, Andrés Manuel Lopez Obrador, est le premier président de gauche élu au Mexique depuis 1940. Agé de 64 ans, il a remporté une large victoire à la présidentielle mexicaine du 1er juillet avec 53,5% des voix. Il prend les rennes d'un pays en proie à une corruption massive et à une violence incessante. Plus de 200 000 personnes ont été tuées au Mexique depuis 2006. Amlo a promis d'éradiquer la pauvreté qui alimente ces violences et de ramener la paix sociale dans le pays.

Lire aussi : Donald Trump annonce l'envoi de militaires à la frontière avec le Mexique

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Sondage

Selon vous, la mise en demeure de RT France par le CSA est...

Résultats du sondage

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter