Israël renforce son artillerie dans le Golan pour «prévenir» toute présence iranienne en Syrie

Israël renforce son artillerie dans le Golan pour «prévenir» toute présence iranienne en Syrie© JALAA MAREY Source: AFP
Des soldats israéliens sur le plateau du Golan

Israël a envoyé de nouvelles troupes et des blindés sur le plateau de Golan, territoire syrien occupé par l'Etat hébreu depuis 1967 puis annexé en 1981. Benjamin Netanyahou a justifié cette décision par la «protection de la souveraineté israélienne».

Tsahal a publié le 1er juillet une vidéo montrant l'arrivée de plusieurs de ses blindés dans les hauteurs du Golan. L'armée israélienne a expliqué vouloir renforcer sa présence militaire sur ce territoire, son annexion par l'Etat hébreu en 1981 n'ayant toutefois jamais été reconnue par la communauté internationale.

Cette opération a été justifiée par une «évaluation de la situation dans le Commandement du Nord».

Quelques heures après la publication de la vidéo de Tsahal sur les réseaux sociaux, Benjamin Netanyahou a affirmé sur son compte Twitter officiel qu'Israël s'appliquait à lutter contre la constitution d'une potentielle «présence militaire iranienne en Syrie».

Territoire syrien, la majeure partie du plateau du Golan est sous contrôle d'Israël depuis la guerre des Six jours en 1967. Le territoire a été annexé en 1981 après un vote de la Knesset,  contre l'avis du Conseil de sécurité de l'ONU, qui considère l'annexion comme «nulle et non avenue et sans effet juridique sur le plan international».

Israël renforce son artillerie dans le Golan pour «prévenir» toute présence iranienne en Syrie
Capture d'écran Google maps

Répondant aux allégations d'Israël concernant une présence militaire iranienne en Syrie, le gouvernement syrien a martelé à de nombreuses reprises que seuls des conseillers militaires iraniens avaient été officiellement invités. Le 2 juin 2018, lors d'une conférence de presse portant sur la situation de son pays, le chef de la diplomatie syrienne pointait ainsi du doigt les différences entre le rôle de l'Iran en Syrie et l'aspect illégal de la présence militaire américaine sur son territoire.

Lire aussi : Syrie : deux tirs de missiles attribués à Israël visent l'aéroport de Damas

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter