Accord pour une prochaine rencontre entre Vladimir Poutine et Donald Trump «dans un pays tiers»

Accord pour une prochaine rencontre entre Vladimir Poutine et Donald Trump «dans un pays tiers»© Carlos Barria Source: Reuters
Le président russe Vladimir Poutine et son homologue américain Donald Trump à Hambourg le 7 juillet 2017. (image d'illustration)

Un accord a été trouvé ce 27 juin pour la tenue d'un sommet entre le président russe Vladimir Poutine et son homologue américain Donald Trump «dans un pays tiers», selon le Kremlin. Le lieu de la rencontre devrait être dévoilé ce 28 juin.

Un accord a été conclu ce 27 juin pour la prochaine tenue d'un sommet entre Vladimir Poutine et Donald Trump «dans un pays tiers», a annoncé le Kremlin après un entretien ce même jour entre le président russe et John Bolton, le conseiller à la sécurité nationale de la Maison Blanche.

«Je peux dire qu'un accord a été atteint pour la tenue d'un sommet, et même un accord sur le moment et le lieu» de cette rencontre, qui seront communiqués ce 28 juin, a fait savoir aux agences de presse russes le conseiller du Kremlin Iouri Ouchakov. Il a précisé que la rencontre aurait lieu «dans un pays tiers», «très pratique à la fois pour la Russie et les Etats-Unis».

Plus tôt dans la journée, Vladimir Poutine a discuté avec le conseiller à la sécurité nationale de Donald Trump, John Bolton, des «premiers pas» à effectuer pour améliorer des relations au plus bas depuis la Guerre froide.

Même dans le passé, lorsque nos pays connaissaient des divergences, nos dirigeants et leurs conseillers se rencontraient et je pense que c'était bénéfique pour les deux pays

La visite du conseiller américain «donne l'espoir que nous pouvons faire ne serait-ce que des premiers pas pour rétablir des relations complètes entre nos Etats», a annoncé Vladimir Poutine au début de l'entretien retransmis à la télévision. Il a également constaté que les relations russo-américaines n'étaient «malheureusement» pas «au meilleur de leur forme».

La dernière rencontre entre les deux présidents remonte au 10 novembre 2017

Estimant que c'était le résultat «d'une âpre lutte politique interne aux Etats-Unis», Vladimir Poutine a précisé que la Russie n'avait «jamais aspiré à la confrontation». «Même dans le passé, lorsque nos pays connaissaient des divergences, nos dirigeants et leurs conseillers se rencontraient et je pense que c'était bénéfique pour les deux pays, bénéfique pour la stabilité mondiale et le président Trump a cela à coeur», a-t-il ajouté, répétant vouloir rétablir des «relations complètes sur la base de l'égalité et du respect mutuel».

Empoisonnées par le conflit syrien, la crise ukrainienne et les accusations d'ingérence russe dans la présidentielle américaine de 2016, que le Kremlin réfute, les relations entre Moscou et Washington n'ont cessé de se dégrader ces dernières années. Les deux chefs d'Etat ne se sont plus vus depuis le 10 novembre 2017, lors du sommet pour la coopération Asie-Pacifique au Vietnam où ils avaient brièvement échangé.

Lire aussi : «Il faut arrêter les babillages» : après le sommet du G7, Poutine appelle à une «vraie coopération»

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Sondage

Selon vous, la mise en demeure de RT France par le CSA est...

Résultats du sondage

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter