Autriche : des policiers simulent un afflux de migrants à la frontière avec la Slovénie (IMAGES)

Autriche : des policiers simulent un afflux de migrants à la frontière avec la Slovénie (IMAGES)© Rene Gomolj Source: AFP
Lors d'un exercice des gardes-frontières autrichiens à la frontière slovène, près de la ville de Spielfeld, le 26 juin 2018. (image d'illustration)

L'Autriche a effectué un exercice de simulation d'afflux de migrants à sa frontière avec la Slovénie ce 26 juin. Plusieurs centaines de policiers et de soldats ont été mobilisés afin de se préparer à repousser une éventuelle vague de migrants.

L'Autriche a simulé ce 26 juin un exercice de contrôle des frontières au point de passage avec la Slovénie, dans le but de se préparer à une nouvelle vague de migrants qui pourraient tenter d'entrer dans le pays. En 2015, des milliers de migrants avaient transité par ce point.

Plus de 500 policiers et 220 soldats ont ainsi pris position au poste frontière de Spielfeld afin de tester différents scénarios de gestion d'un éventuel afflux de demandeurs d'asile. Baptisé «Puma», cet exercice, relayé sur les réseaux sociaux par la police autrichienne avec le mot-dièse «#proborders» (favorable aux frontières), a réuni des forces de l'ordre venus de plusieurs Etats fédéraux autrichiens mais aussi de nombreux élèves policiers jouant le rôle de migrants massés à la frontière.

Une force d'intervention rapide de 600 hommes

Du matériel militaire, dont deux hélicoptères Black Hawks, ont également été mobilisés.

Les ministres de l'Intérieur et de la Défense, tous deux membres du parti de droite radicale FPÖ qui gouverne avec les conservateurs, sont à l'origine de cette initiative. «Un Etat qui ne peut protéger ses frontières de manière effective, perd sa crédibilité», a fait savoir sur place le patron de la police Herbert Kickl.

L'objectif du gouvernement autrichien est de mettre sur pied une unité de 600 policiers qui pourront se déployer en 24 heures pour «sécuriser un passage frontalier».

Sebastian Kurz, qui dirige l'Autriche par le biais d'une coalition avec le FPÖ plaide pour une politique migratoire européenne plus restrictive qui passerait notamment par un renforcement de la protection des frontières extérieures de l'Union européenne et la création de centres d'examen des demandes d'asile en dehors du continent.

A l'été 2015, plusieurs milliers de migrants étaient passés par Spielfeld point de passage obligé de la «route des Balkans» vers le nord et l'ouest de l'Europe. 

Lire aussi : Et l'OCDE envisagea la crise migratoire sous l'angle du retour sur investissement

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter