Les Etats-Unis annoncent leur retrait du Conseil des droits de l'homme de l'ONU

- Avec AFP

Les Etats-Unis annoncent leur retrait du Conseil des droits de l'homme de l'ONU© EDUARDO MUNOZ ALVAREZ / GETTY IMAGES NORTH AMERICA Source: AFP
Nikki Haley intervient lors d'une session d'urgence du Conseil de sécurité de l'ONU sur le conflit israélo-palestinien, le 30 mai 2018 (Image d'illustration)

La représentante permanente des Etats-Unis à l'ONU Nikki Haley a annoncé ce 19 juin la décision de son pays de se retirer du Conseil des droits de l'Homme de l'ONU, qu'elle a notamment accusé de mener une politique partiale vis-à-vis d'Israël.

Les Etats-Unis ont décidé de se retirer du Conseil des droits de l'homme de l'ONU. C'est ce qu'a annoncé ce 19 juin l'ambassadrice américaine auprès des Nations unies Nikki Haley, qualifiant cette institution de «cloaque de partis pris politiques».

«Nous prenons cette mesure parce que notre engagement ne nous permet pas de continuer à faire partie d'une organisation hypocrite et servant ses propres intérêts, qui fait des droits de l'homme un sujet de moquerie», a-t-elle déclaré. 

Dans son explication, Nikki Haley a accusé le Conseil d'entretenir une partialité systématique à l'encontre d'Israël, selon Reuters.

Pour l'ONG Human Rights Watch, cette décision «va mettre le pays en marge des initiatives mondiales cruciales pour défendre les droits de l'homme». 

«[Le secrétaire général de l'ONU] aurait préféré que les Etats-Unis restent au Conseil des droits de l'homme», a fait savoir dans un communiqué le porte-parole d'Antonio Guterres, Stéphane Dujarric, après l'annonce du retrait de Washington de cet organe des Nations unies basé à Genève.

Ce retrait américain de l'institution a longtemps été brandi comme une menace par Washington. Mi-2017, Nikki Haley avait appelé à une profonde réforme de l'organe principal du système onusien en matière de droits de l'homme.

Depuis l'arrivée début 2017 de Donald Trump à la Maison Blanche, les Etats-Unis se sont retirés de l'Unesco, ont coupé plusieurs financements à des organes de l'ONU et ont annoncé notamment leur retrait de l'accord de Paris sur le climat et de l'accord nucléaire avec l'Iran endossé par les Nations unies.

Lire aussi : Benjamin Netanyahou appelle l'ONU à démanteler l'agence d'aide aux réfugiés palestiniens

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»