L'Irak en émoi après qu’un centre commercial interdise son entrée à des orphelins de guerre

L'Irak en émoi après qu’un centre commercial interdise son entrée à des orphelins de guerre© AHMAD AL-RUBAYE Source: AFP
Des Irakiens mangent dans le hall du premier centre commercial de Bagdad situé dans le quartier huppé de Mansour, le 12 décembre 2013

Emmené par trois membres d’une association à l’occasion de l’Aïd El-Fitr, un groupe d’enfants âgés de 7 à 15 ans a été refoulé sans raison d’un centre commercial chic de Bagdad le 16 juin provoquant l’ire des internautes irakiens.

Un centre commercial chic de Bagdad a interdit d’entrée, le 16 juin, un groupe de 25 orphelins de guerre âgés de 7 à 15 ans, venus célébrer l'Aïd al-Fitr, fête commémorant la fin du ramadan et au cours de laquelle les enfants sont habituellement couverts de cadeaux.

Les trois bénévoles de l'association Ruhmaa Benahm à l’origine de cette initiative avaient initialement prévu d’emmener le groupe d’enfants dans les nombreuses et imposantes aires de jeux de ce centre commercial situé dans le quartier Mansour, l’un des plus fréquentés de la capitale irakienne.

Abasourdis par ce refus, les bénévoles entourés des 25 enfants se sont filmés devant les grilles du centre commercial. L’un d’entre eux a fait part de son étonnement : «Pourquoi [ce refus] ? Personne ne le sait.»

De son côté, Ibrahim Taha, responsable de la communication de l'association, a assuré à l'AFP qu'ils avaient «réservé et payé le restaurant» au nom de l'association.

«Quand je suis venu avec les enfants, le directeur a refusé de nous recevoir en disant qu'ils allaient perturber les salles de jeux et le restaurant», a-t-il affirmé.

Largement relayée sur les réseaux sociaux, la vidéo a provoqué un vif émoi sur la toile irakienne. De nombreux internautes en colère ont même appelé à boycotter ce centre commercial et à abaisser sa note sur Facebook. En quelques heures, le nombre d’étoiles attribuées au centre commercial est passé de cinq à une seule.

Face à cette vague d’indignation, la direction du centre commercial a publié ce 17 juin un communiqué expliquant que les agents de sécurité avaient exigé du groupe qu’il patiente à l’extérieur en raison du nombre important de clients se trouvant alors dans le restaurant. Une explication qui n'a pas calmé la colère des internautes qui, pour certains, ont rappelé que la température extérieure à ce moment précis était supérieure à 40 degrés. 

Lire aussi : Mossoul SOS : victimes civiles, ville ruinée par les frappes de la coalition occidentale (EXCLUSIF)

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter