Danemark : la circoncision des mineurs bientôt passible de prison ?

Danemark : la circoncision des mineurs bientôt passible de prison ?© DAVID EBENER / DPA Source: AFP
Un rabbin présente les instruments chirurgicaux pour la circoncision à la communauté juive de Hof, dans le sud de l'Allemagne, le 26 /07/2012

Un texte de loi interdisant la circoncision à but non médical sur les garçons de moins de 18 ans sera prochainement débattu par les députés danois, après qu’une initiative populaire a recueilli plus de 50 000 signatures.

Comme récemment en Islande, la circoncision partage l'opinion publique au Danemark. Une initiative populaire proposant l’interdiction de la circoncision non médicale a recueilli le 1er juin plus de 50 000 signatures. Comme le prévoit la Constitution danoise, cette mesure sera donc débattue au Parlement. Le projet de loi propose notamment une peine de six ans de prison contre les individus qui décident de faire circoncire leurs enfants.

«Nous sommes vraiment heureux, mais c'est maintenant que le gros du travail commence véritablement. C'est une étape importante mais modeste sur la route», a déclaré à l’agence de presse danoise Ritzau, Lena Nyhus, présidente de l’ONG Intact Denmark, à l’origine de cette initiative populaire.

«La société a une obligation particulière de protéger les droits fondamentaux de l’enfant, jusqu'à ce qu’il ait atteint l’âge et la maturité d’assumer lui-même cette responsabilité», souligne le texte qui fait notamment référence à la Convention des Nations unies sur les droits de l’enfant.

Le débat sur la circoncision a pris de l’ampleur depuis quelques années dans le pays. En 2014, plusieurs associations de protection de l’enfance avaient milité pour son interdiction après une résolution du Conseil de l’Europe votée quelques mois plus tôt.

Celle-ci appelait à «définir clairement les conditions médicales, sanitaires et autres à respecter s’agissant des pratiques qui sont aujourd’hui largement répandues dans certaines communautés religieuses, telles que la circoncision médicalement non justifiée des jeunes garçons». En décembre 2016, l’Association des médecins danois avait également pris position, qualifiant d’«éthiquement inacceptable», la circoncision non médicale des mineurs.

Selon les autorités sanitaires, entre 1 000 et 2 000 enfants par an, majoritairement juifs et musulmans, sont circoncis dans le pays.

Lire aussi : Un circonciseur juif soupçonné d'abus sexuels sur de jeunes mères interpellé

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter