En route pour l'Ukraine, neuf soldats américains interpellés armés à l'aéroport de Vienne

Les soldats américains ont été interpellés à l'aéroport de Vienne avec des armes de combat.© U.S. Army Europe Images, CC BY 2.0
Les soldats américains ont été interpellés à l'aéroport de Vienne avec des armes de combat.

La sécurité de l'aéroport de Vienne a eu la surprise de tomber sur des soldats américains armés jusqu'aux dents. Arrêtés, ces derniers se rendaient en Ukraine pour un exercice, mais n'avaient pas prévenu l'Autriche de la présence d'armes de guerre.

C'est aux portiques de contrôle de sécurité que les policiers autrichiens ont découvert l'arsenal transportés par neuf soldats américains. Dans leurs bagages, plusieurs fusils d'assaut M16 et des pistolets. 

Immédiatement arrêtés, ils n'avaient pas reçu l'approbation nécessaire des autorités autrichiennes pour transporter des armes. «La Défense et le ministère des Affaires étrangères peuvent permettre dans des cas particuliers, le séjour ou le transit de forces militaires étrangères. Par exemple, pour les opérations de maintien de la paix, des exercices internationaux ou similaire. Les Américains n'avaient, toutefois, fait aucune demande», a expliqué l'aéroport de Vienne au journal autrichien Kurier.

Les soldats américains se sont en effet retrouvés à Vienne après que leur premier avion a eu du retard. Pour rejoindre l'Ukraine, leur destination, ils ont donc dû faire une escale imprévue en Autriche, a expliqué le colonel Michael Bauer, porte-parole du ministère de la Défense autrichien.

Contacté par RT, le Commandement des forces armées américaines en Europe (USAF) a confirmé l'arrestation de ses soldats, et a expliqué que «le groupe devait prendre un vol commercial pour participer à un exercice militaire en Ukraine. De manière maladroite, ils n'avaient pas prévenu les autorités autrichiennes de leur transit.» Interrogés à l'aéroport de Vienne, les soldats américains ont finalement été renvoyé chez eux par les autorités autrichiennes. «Nos Marines sont retournés à leur camp de base en Alaska», a confirmé le Lieutenant Colonel David Westover de l'USAF. 

La réponse du commandement des forces des Etats-Unis en Europe à RT

Pour Karen Kwiatkowski, ancien lieutenant-colonel de l'armée américaine et écrivain, si les soldats américains se sont retrouvés privés de leurs armes à l'aéroport de Vienne, c'est «qu'ils ont dû penser qu'il n'aurait pas de problème et c'est donc de la négligence. Ou alors, ils ont pensé que leurs armes ne seraient pas acceptées, et alors c'est une tentative de violation des lois internationales.»

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales