Yémen : des enfants extirpés des décombres après un bombardement de la coalition (VIDEO CHOC)

Yémen : des enfants extirpés des décombres après un bombardement de la coalition (VIDEO CHOC) Source: RT
Un enfant sort des décombres suite à un bombardement de la coalition arabe à Sanaa au Yémen, le 6 mai

Le 7 mai, la coalition arabe dirigée par Riyad bombardait Sanaa, la capitale du Yémen, tuant six personnes. Témoignant de l'horreur du conflit, une vidéo montre plusieurs enfants coincés sous les débris d'un immeuble touché par ces frappes.

Le conflit au Yémen ne passionne pas autant la presse occidentale que celui en Syrie, et pourtant ses conséquences sont tout aussi désastreuses. Le 7 mai, un bombardement de la coalition militaire sous commandement saoudien a fait six morts et 30 blessés dans la capitale, Sanaa.

Des frappes qui ont notamment détruit un immeuble, coinçant plusieurs enfants sous un amas de débris. Sur les images diffusées par l'agence Ruptly, l'un d'eux ne peux visiblement pas bouger la tête et attend qu'on vienne lui porter secours. Une jeune fille, l'air hagard, parvient, elle, à s'extirper des décombres à grand peine. Un autre est totalement enseveli, seule une de ses mains dépasse avec laquelle il parvient à esquisser un faible signe.

ATTENTION, CES IMAGES PEUVENT HEURTER LA SENSIBILITÉ

Auteur: RT France

Depuis l'intervention de la coalition arabe dirigée par l'Arabie saoudite en mars 2015, le conflit au Yémen a fait plus de 8 750 morts, d'après l'ONU, dont de nombreux civils. La situation humanitaire sur place ne cesse d'empirer, et une épidémie de choléra aurait déjà touché plus d'un million de personnes. Le rôle de premier plan joué dans cette coalition par l'Arabie saoudite n'empêche pourtant pas Riyad d'entretenir de bonnes relations avec les Etats-Unis, le Royaume-Uni ou encore la France, qui fournissent tous trois le royaume wahhabite en armements.

Lire aussi : «Je reste là, c'est mon père» : un enfant face aux horreurs de la guerre au Yémen

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter