Liban : des fragments de missiles retrouvés après les tirs dans le Golan occupé et en Syrie

Liban : des fragments de missiles retrouvés après les tirs dans le Golan occupé et en Syrie© Ali DIA Source: AFP
Des militaires libanaise inspectent les débris missiles dans le village de Hebarieh au sud du Liban, le 10 mai

L'échange de tirs entre Israël et les forces iraniennes en Syrie a débordé au Liban. L'armée libanaise a annoncé avoir récupéré des morceaux de missiles sur son territoire, sans pouvoir en déterminer la provenance.

Après la riposte israélienne aux tirs sur le plateau du Golan occupé dans la nuit du 9 au 10 mai, des débris de missiles ont été retrouvés sur le territoire libanais. «Plusieurs fragments de roquettes se sont abattus sur les abords des localités de Habariyé, Chebaa, Sakiyat Wadi Janaam, Kherbat Kanafar et Kab Elias, sans faire de victimes», a écrit l'armée libanaise dans un communiqué cité par L'Orient-Le Jour.

Plusieurs photos ont été publiées par l'AFP, sur lesquelles on peut voir des soldats libanais autour de restes de missile sol-air, selon l'agence de presse. L'armée libanaise a précisé ne pas être en mesure à l'heure actuelle de déterminer leur provenance, et s'en est emparée pour les besoins de son enquête.

Liban : des fragments de missiles retrouvés après les tirs dans le Golan occupé et en Syrie© Ali DIA Source: AFP

Israël a lancé une attaque d'envergure sur le territoire syrien dans la nuit du 9 au 10 mai, tirant de nombreux missiles sur plusieurs positions du sud du pays. Cette attaque est présentée par Tsahal comme une riposte à des tirs de roquettes visant le Golan occupé, attribué à la brigade iranienne al-Qods.

Le ministre israélien de la Défense, Avigdor Lieberman, a assuré que l'armée israélienne avait frappé quasiment la totalité des infrastructures iraniennes en Syrie. L'agence de presse syrienne Sana a indiqué que de nombreux missiles avaient été interceptés mais que des cibles militaires avaient tout de même été touchées. Trois personne ont été tuées et deux blessés, selon Sana.  

Lire aussi : Syrie : Israël a lancé une attaque d'envergure contre des «cibles militaires iraniennes»

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter