Manifestation à Moscou contre le blocage de la messagerie Telegram (IMAGES)

Manifestation à Moscou contre le blocage de la messagerie Telegram (IMAGES)© Grigoriy Sisoev / Sputnik
Des manifestants se rassemblent à Moscou pour soutenir l'application cryptée Telegram

Plusieurs milliers de Russes ont manifesté sans incident dans la capitale pour soutenir Telegram. L'application, qui refuse livrer l'accès aux correspondances de ses utilisateurs aux autorités, comme le prévoit la loi, a été bloquée dans le pays.

Environ 7 500 personnes, selon la police moscovite, ont participé à un rassemblement dans la capitale russe le 30 avril pour soutenir la messagerie en ligne Telegram, récemment bloquée par les autorités. 

Les manifestants ont défilé dans la rue, avec des pancartes et des bannières telles que «Le blocage n'est pas une solution» ou encore «Pour la liberté d'internet !» A la fin du rassemblement, les activistes ont lancé des avions en papier, symbole du service de messagerie.

Manifestation à Moscou contre le blocage de la messagerie Telegram (IMAGES)© Grigoriy Sisoev / Sputnik

La manifestation s'est déroulée sans heurts, selon les forces de l'ordre. Le 28 avril, le co-fondateur de Telegram Pavel Dourov avait appelé à un rassemblement en faveur de la «résistance digitale».

Mi-avril, le Service fédéral de supervision des communications, des technologies de l'information et des médias de masse (Roskomnadzor) avait demandé aux fournisseurs internet de restreindre l'accès à l'application Telegram.

Manifestation à Moscou contre le blocage de la messagerie Telegram (IMAGES)© Valeriy Melnikov / Sputnik

Cette décision était survenue après que le service de messagerie avait perdu un procès face aux autorités, qui réclamaient qu'il leur autorise l'accès aux correspondances cryptées de ses utilisateurs, sur demande, comme le prévoit la loi russe.

Telegram avait affirmé que c'était techniquement impossible et refusé de se soumettre à cette exigence.

Roskomnadzor avait dès lors bloqué les adresses IP de millions d'utilisateurs de Telegram, ce qui a par ailleurs entraîné des problèmes d'accès à plusieurs services internet russes ou étrangers.

Le Service fédéral de sécurité de la Fédération de Russie (FSB) souligne pour sa part que la messagerie est régulièrement utilisée par des terroristes. En mars, les services de renseignement russes avaient arrêté des membres d'une cellule dormante de Daesh qui communiquaient via Telegram.

Lire aussi : Lutte contre le terrorisme : la Russie menace de bloquer la messagerie cryptée Telegram

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Sondage

Selon vous, la mise en demeure de RT France par le CSA est...

Résultats du sondage

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter