Charge meurtrière sur des piétons à Toronto : que sait-on du conducteur ?

Charge meurtrière sur des piétons à Toronto : que sait-on du conducteur ?© Lars Hagberg Source: AFP
Des policiers canadiens près du corps d'une victime de l'attaque au camion-bélier qui a fait dix morts et 15 blessés à Toronto (Canada) le 23 avril 2018.

Un homme de 25 ans au volant d'une camionnette a foncé dans la foule ce 23 avril à Toronto au Canada, causant la mort de dix personnes. Selon les premiers éléments de l'enquête, l'individu, Alek Minassian, aurait agi de manière «délibérée».

L'enquête sur la charge d'un conducteur de camionnette ayant fait au moins 10 morts et 15 blessés ce 23 avril à Toronto se poursuit. Selon les premiers éléments dévoilés par la police de la ville canadienne, le conducteur est un homme âgé de 25 ans du nom de Alek Minassian, résidant à Richmond Hill, une ville de la banlieue nord de la capitale économique canadienne. Il est inconnu des services de police. La piste terroriste n'est pour l'heure pas privilégiée par les autorités canadiennes, qui tentent d'établir le mobile du forcené.

«Cet acte semble clairement délibéré», a rapporté Mark Saunders, chef de la police de Toronto. Et si le terme «attentat» a été employé en français par le Premier ministre Justin Trudeau, celui-ci ne suggère pas «une connexion terroriste de nature à menacer la sécurité nationale», a précisé à l'AFP son cabinet.

«Les informations disponibles à ce stade indiquent que cet événement ne semble aucunement lié à la sécurité nationale», a de même fait savoir le ministre de la Sécurité publique Ralph Goodale, en laissant entendre qu'il s'agissait d'un acte isolé. 

En fin d'après-midi, le 24 avril, le chauffeur a été inculpé de dix meurtres avec préméditation. Il s'est également vu signifier 13 chefs d'inculpation de tentative de meurtre sur autant de blessés graves.

Un crime motivé par un ressentiment envers les femmes ?

Des médias locaux rapportent, profil LinkedIn à l'appui, qu'Alek Minassian est étudiant au Seneca College de Toronto et concepteur d'applications. Une journaliste de Global News Toronto a également dévoilé une capture d'écran d'un statut posté sur le compte Facebook présumé d'Alek Minassian, quelques minutes avant l'attaque.

Il y aurait expliqué se considérer «célibataire involontaire», nom d'un fil de discussion sur le célèbre forum américain 4chan. Alek Minassian aurait également fait référence dans ce post à une tuerie commise en Californie en 2014 par Elliot Rodger, qu'il aurait qualifié de «gentleman suprême». Cet Américain d'une vingtaine d'années, qui avait abattu six personnes avant de se suicider, souhaitait se venger des femmes qui l'auraient toujours ignoré, selon un manifeste mis en ligne peu avant sa mort.

Au cours de son arrestation, Alek Minassian, homme corpulent, avait tenu en joue un policier avec un objet non identifié. Il s'en est ensuite débarrassé avant de se faire menotter. Il n'était pas armé, selon Mark Saunders.

Alek Minassian doit être présenté à un juge ce 24 avril. Il se verra alors notifier les chefs d'inculpation qui pèsent sur lui. Un appel à témoin a été lancé par la police canadienne pour tenter d'en savoir plus sur l'homme et ses motivations.

Lire aussi : Dix morts après qu'une camionnette a foncé dans la foule à Toronto : ce que l'on sait

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Sondage

Selon vous, la mise en demeure de RT France par le CSA est...

Résultats du sondage

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter