Münster : un conducteur fonce dans la foule, tuant deux personnes avant de se suicider (EN CONTINU)

Münster : un conducteur fonce dans la foule, tuant deux personnes avant de se suicider (EN CONTINU)© dpa Source: AFP
Les forces de l'ordre et les secours intervenant à Münster, après qu'un véhicule a foncé sur la foule, faisant plusieurs morts, le 7 avril 2018

Un conducteur a foncé dans un groupe de personnes dans la ville allemande de Münster, tuant deux d'entre elles avant de se donner la mort le 7 avril, selon la police. D'après plusieurs médias allemands, l'assaillant souffrait de troubles psychiques.

Mise à jour automatique
  • Le ministre de l'Intérieur de la région du nord-ouest de l'Allemagne où le drame est survenu, a écarté l'hypothèse d'un attentat islamiste et souligné que le conducteur était de nationalité allemande.

    «Rien n'indique pour le moment qu'on ait affaire à des motivations islamistes» dans cette affaire, a déclaré Herbert Reul à la presse à Münster. Il a aussi ramené le bilan à deux personnes tuées par le véhicule-bélier.

  • Selon des informations diffusées par plusieurs médias allemands, dont Süddeutsche Zeitung,Norddeutscher Rundfunk, et Westdeutscher Rundfunk, l'homme qui a foncé dans la foule au volant d'un véhicule serait un Allemand né en 1969 qui présenterait des troubles psychiques.

    Ces médias précisent qu'il n'aurait pas d'antécédents terroristes.

    Le conducteur du véhicule avait fait «il y a peu» une tentative de suicide, selon la chaîne de télévision publique ZDF alors que selon le quotidien Süddeutsche Zeitung, les autorités ne disposent pas d'éléments pointant en direction d'un attentat.

  • La police a fait savoir que de nombreux agents de police étaient présents dans le centre-ville de Münster quand le véhicule a foncé dans la foule, parce qu'une manifestation pro-kurde avait été annoncée, selon le magazine Der Spiegel.

    Le drame a eu lieu au même moment où devait se tenir le rassemblement, d'après les forces de l'ordre, précisant qu'aucune information ne permettait d'établir un lien entre les deux événements.

  • Le ministère de l'Intérieur s'est dit consterné par les événements de Münster, précisant être en étroite collaboration avec la police qui travaille à faire toute la lumière sur le drame.

  • Selon un journaliste du magazine Der Spiegel qui cite la police, les autorités ont trouvé un objet suspect dans la camionnette et serait en train de vérifier qu'il ne s'agisse pas d'un explosif.

    Selon un bilan provisoire de la police cité par le journaliste, il y a trois morts et 20 blessés, dont six grièvement.

  • La police a sécurisé la zone où un van a foncé dans la foule. C'est la terrasse d'un restaurant populaire de Münster, située en plein cœur de la vieille ville historique, qui a été touchée.

  • La police allemande a déclaré qu'elle ne recherchait pas d'autres suspects et qu'il ne devrait plus y avoir de danger, selon l'agence de presse Reuters.

  • Selon l'hebdomadaire Der Spiegel, citant le journal local Westfälischen Nachrichten qui rapporte lui même les propos d'un porte-parole des pompiers, il y aurait au moins trois morts et une cinquantaine de blessés.

  • De très nombreux véhicules de secours et de police se sont rendus sur place, selon des image diffusées sur les réseaux sociaux.

Découvrir plus

Dans l'après-midi du 7 avril, la version en ligne du Spiegel a rapporté qu'un véhicule avait foncé dans la foule à Münster, dans l'ouest de l'Allemagne, faisant plusieurs morts et blessés. Des faits rapidement confirmés par la police allemande, via Twitter. 

«Pas de spéculations», a néanmoins tenu à préciser la police.

Lire aussi : Les premières images de Münster, où un conducteur a foncé dans la foule

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»