La «forte solidarité» de l'OTAN à la Turquie

La représentante de la Turquie à l'OTAN Gulin Dinc (G) et le secrétaire général de l'OTAN Jens Stoltenberg (D), lors de la réunion d'urgence demandée par Ankara.© François Lenoir Source: Reuters
La représentante de la Turquie à l'OTAN Gulin Dinc (G) et le secrétaire général de l'OTAN Jens Stoltenberg (D), lors de la réunion d'urgence demandée par Ankara.

L'OTAN a envoyé un message fort à la Turquie, mardi 28 juillet, assurant le pays de la solidarité de l'Alliance dans sa lutte contre le «terrorisme».

C'est du secrétaire général de l'OTAN en personne, Jens Stoltenberg, qu'est venu le message. Alors qu'une réunion d'urgence se tenait à Bruxelles à la demande d'Ankara, l'Organisation du Traité de l'Atlantique Nord (OTAN) s'est montré solidaire des actions turques en Syrie. Jens Stoltenberg affirmant que le «terrorisme sous toutes ses formes ne peut en aucun cas être toléré ou justifié».

Cette réunion des états membres de l'OTAN avait pour but de «répondre à l'instabilité aux portes de la Turquie et aux frontières de l'OTAN», d'après le secrétaire général. Demandé par la Turquie, elle fait suite à l'entrée du pays dans le conflit qui embrase le Moyen-Orient.

En savoir plus : Les frappes turques en Syrie continuent, Erdogan appelle à un sommet de l'OTAN

Ankara a déjà mené des bombardements en Irak, vendredi 24 juillet et en Syrie, dimanche 26 juillet. Le pays avait été touché par deux attaques : un attentat suicide dans la ville de Suruç qui a fait 32 morts et une centaine de blessés, et l'assassinat de deux policiers qui patrouillaient près de la frontière avec la Syrie.

En savoir plus : Au moins 30 morts dans un attentat suicide perpétré par Daesh en Turquie

En savoir plus : 2 soldats tués en Turquie par une voiture piégée dans le sud-est à majorité kurde

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales