L'arroseur-arrosé : San Francisco teste les murs anti-pipi !

Le fonctionnement des murs hydrophobes© Capture d'écran sur le site de YouTube
Le fonctionnement des murs hydrophobes

San Francisco décide de lancer la chasse aux fêtards indélicats ou urineurs de rue ! Une dizaine de murs dans des quartiers très fréquentés, notamment la nuit, ont donc été recouverts d'une peinture spéciale hydrophobe. Attention, ça mouille !

L'idée vient de Hambourg en Allemagne, et connaît outre-Rhin un certain succès.

Plutôt que de mobiliser des dizaines d'agents de police chaque samedi soir pour traquer les fêtards incontinents qui se soulagent dans les espaces publics, la municipalité allemande a décidé il y a quelques mois déjà de repeindre certains murs de la «rue de la Soif» avec une peinture hydrophobe, dite anti-pipi.

Le résultat est aussi magique que drôle: l'urine projetée contre le mur, au lieu de s'écouler paisiblement le long du béton, revient illico contre le pantalon et les chaussures des malpropres...qui eux, n'apprécient pas trop la blague, à en croire cette vidéo !

Depuis des années, San Francisco, qui compte près de 850 000 habitants, est confrontée à ces incivilités nocturnes, sources d'exaspération pour les riverains qui se plaignent des souillures et des mauvaises odeurs. Aussi, constatant le manque d'efficacité de la politique réprssive en oeuvre jusque ici (des amendes d'un montant de 100 dollars pouvaient être dressées aux urineurs de rue!), la ville californienne a décidé de prendre le taureau par les cornes...et de copier le modèle allemand. Une dizaine de murs dans les quartiers les plus fréquentés la nuit par les fêtards ont donc été enduits avec l'étonnante peinture et des panneaux en plusieurs langues ont été installés. «Retenez-vous !» peut-on y lire «Ce mur n’est pas un sanitaire public». Bref: ici c'est retour à l'envoyeur !

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales