Présidentielle russe : l'Ukraine bloque le vote des électeurs russes sur son sol

Présidentielle russe : l'Ukraine bloque le vote des électeurs russes sur son sol © Valentyn Ogirenko Source: Reuters
Arsène Avakov, le ministre de l'Intérieur ukrainien, en janvier 2015

Le ministre de l'Intérieur ukrainien a déclaré que l'Ukraine interdirait aux électeurs russes l'accès aux consulats de leur pays pour voter lors de la présidentielle russe, qui se tient quatre ans après le rattachement de la Crimée à la Russie.

Sur sa page Facebook, le ministre de l'Intérieur ukrainien Arsène Avakov a annoncé le 16 mars que les forces de police postées devant les représentations diplomatiques russes en Ukraine «à Kiev, Kharkov, Odessa et Lvov, ne laisser[aient] pas les citoyens russes accéder à ces bâtiments pour voter» à l'occasion de l'élection présidentielle russe, le 18 mars.

«Constatant la guerre hybride et agressive de la Russie contre l'Ukraine [...] le ministère ukrainien des Affaires intérieures a jugé impossible de tenir des élections qui violent les lois de l'Ukraine sur le territoire ukrainien», a expliqué Arsène Avakov.

De son côté, Moscou a réagi en faisant part de son indignation. Le Russie dénonce en effet une «ingérence» de Kiev.

En Ukraine, les groupes radicaux ultranationalistes s'en prennent régulièrement aux intérêts russes

Dès le début du mois de mars, les nationalistes ukrainiens avaient manifesté leur volonté de perturber le bon déroulement du scrutin pour les citoyens russes vivant en Ukraine. «Les forces combinées des nationalistes, Svoboda, Secteur droit et le Corps national ne permettront pas que l'élection du président russe ait lieu en Ukraine», avait fait savoir le parti d'extrême droite Svoboda, cité ce 9 mars par l'agence TASS. Les nationalistes ukrainiens projetaient de bloquer l'accès aux bâtiments diplomatiques russes, où des urnes seront mises à disposition des votants le 18 mars 2018.

En février, Moscou avait informé le ministère ukrainien des Affaires étrangères de l'ouverture de quatre lieux de vote en Ukraine à destination des expatriés russes. Il avait également été demandé aux autorités ukrainiennes d'assurer la sécurité aux abords de ces bâtiments, conformément aux usages diplomatiques.

Sur fond de guerre civile dans le Donbass russophone, les groupes radicaux ultranationalistes ukrainiens s'en prennent régulièrement aux intérêts russes en Ukraine. En février 2017, notamment, des banques russes avaient été attaquées par des miliciens du Corps national. Ce parti, créé en 2016, est la branche politique d'une unité paramilitaire aux références nazies, le bataillon Azov.

Lire aussi : Présidentielle russe : les ultranationalistes jurent d'empêcher la tenue du scrutin en Ukraine

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter