Des nationalistes ukrainiens honorent un collaborateur nazi lors d'une marche aux flambeaux (VIDEOS)

Des nationalistes ukrainiens honorent un collaborateur nazi lors d'une marche aux flambeaux (VIDEOS)© Capture d'écran de la video de Ruptly
Des nationalistes ukrainiens

Des militants d’extrême droite ukrainiens ont organisé un défilé en hommage à un collaborateur nazi de la Seconde Guerre mondiale et aux «héros» décédés dans la guerre civile ukrainienne qui se poursuit depuis 2014 dans l'est du pays.

Un défilé éclairé à la lueur des torches qui avait pour but de «rendre hommage aux héros» a eu lieu dans la soirée du 5 mars dans les rues de Lvov, importante agglomération de l’ouest de l’Ukraine. Les militants ultranationalistes qui composaient le cortège brandissaient des drapeaux du parti nationaliste «Corps national» en scandant «Gloire à la nation, morts aux ennemis !» et «Gloire à l’Ukraine !».

La marche s'est terminée par un rassemblement devant le monument aux Combattants pour la liberté de l'Ukraine. La foule a alors entonné un «hymne du nationaliste ukrainien» en hommage à Roman Choukhevytch, collaborateur notoire et commandant d'un bataillon de la Wehrmacht durant la Seconde Guerre mondiale, ainsi qu'aux «héros nationaux» contemporains décédés dans le conflit actuel dans l’est de l’Ukraine.

Le Corps national ukrainien, créé en octobre dernier, se veut le bras politique du Régiment Azov, une unité paramilitaire ultranationaliste intégrée à la Garde nationale ukrainienne depuis septembre 2014. Après les événements de la place Maïdan de 2014, la Garde nationale a été déployée dans l’est du pays pour combattre les rebelles dans les régions de Donetsk et de Lougansk.

Lire aussi : Kiev : une manifestation en faveur d'un blocus de l'est de l'Ukraine dégénère (VIDEO)

Depuis l’effondrement de l’Union soviétique, certains chefs nationalistes de l'Armée insurrectionnelle ukrainienne de l’époque de la Seconde Guerre mondiale, tels que Roman Choukhevytch et Stepan Bandera, sont qualifiés de «héros de la liberté ukrainienne», malgré leur implication dans des massacres de juifs et de Polonais dans l’ouest du pays. Il se sont aussi battus contre l’armée Rouge et l’armée polonaise qui défendaient l’ouest de l’Ukraine de l'offensive nazie.

Les autorités ukrainiennes ont érigé de nombreux monuments et nommé des rues en l’honneur de ces chefs de l'Armée insurrectionnelle ukrainienne. En 2000, Roman Choukhevytch et Stepan Bandera se sont vus décerner, à titre posthume, la haute distinction de «Héros d'Ukraine», décision ensuite été annulée sous la pression du Parlement européen et d'organisations russes, polonaises et juives.

Plusieurs pays, notamment la Russie, ont condamné les efforts ukrainiens de réhabilitation des nationalistes qui avaient coopéré avec les nazis. En juillet 2016, le parlement polonais a adopté une résolution qualifiant de «génocide» les crimes commis par l'Armée insurrectionnelle ukrainienne pendant la Seconde Guerre mondiale.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.