Sous l’œil complaisant de la police, des radicaux ukrainiens vandalisent des banques russes (VIDEO)

Sous l’œil complaisant de la police, des radicaux ukrainiens vandalisent des banques russes (VIDEO)© Cacture d'écran d'une vidéo de l'agence Ruptly
Sous le regard passif de la police, des radicaux ukrainiens vandalisent des banques russes

Tags, autocollants, blocages des bâtiments avec des agglos en béton ou des barbelés, les militants de plusieurs organisations ultranationalistes ukrainiennes continuent de cibler les banques russes... sans que les forces de l'ordre n'interviennent.

Plusieurs succursales de la banque publique russe Sberbank et d'Alpha Bank, une banque privée russe, ont fait les frais le 22 mars de nouveaux actes de vandalisme perpétrés par des ultranationalistes ukrainiens. A Nikolaev, Ruptly, l'agence vidéo de RT, a pu filmer ces opérations coup de poing.

Vandalisées en plein jour par des activistes du parti ultranationaliste Corps National, les façades des succursales de Sberbank et Alpha Bank ont été recouvertes de graffitis et d'autocollants antirusses. La scène a eu lieu sous les yeux des passants et le regard bienveillant de la police.

Des slogans tels que «Dégagez d'Ukraine» et «Alliés du Kremlin» ont par exemple été tagués sur les portes, les fenêtres et les murs des établissements bancaires, tandis que d'autres activistes apposaient des centaines d'autocollants «#rusbankover» sur les édifices. 

«Dans la ville de Nikolaev, de même qu'à travers toute l'Ukraine, ces actions sont organisées par Svoboda, le Corps national et Secteur droit», a commenté l'un des ultranationalistes, membre du Corps national. Ce parti est le bras politique du régiment Azov, une unité paramilitaire d'extrême-droite qui combat les rebelles aux côtés de l'armée régulière ukrainienne dans les régions de Donetsk et de Lougansk. 

Cela fait déjà plusieurs semaines que des des actions spectaculaires et relayées sur les réseaux sociaux visent explicitement les banques russes. Ces actes de vandalisme sont coordonnés et organisés par le Corps national et d'autres organisations ukrainiennes d'extrême-droite telles que Svoboda ou Secteur droit. Il y a quelques jours par exemple, le 13 mars, des centaines de membres du Corps national ont bloqué l’entrée d'une succursale de la Sberbank avec des agglos en béton.

En perturbant au maximum le bon fonctionnement des banques russes, les activistes espèrent obtenir leur retrait du pays. A terme, cette stratégie pourrait s'avérer payante, le président ukrainien ayant d'ores et déjà pris des sanctions contre cinq banques russes, en leur interdisant de transférer leurs fonds à l'étranger.

Lire aussi : Des radicaux ukrainiens coupent du bois avant d’y mettre le feu devant une banque russe (VIDEO)

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales