Le Danemark compte lancer une campagne «anti-danoise» à l’intention des demandeurs d’asile

Ognen Teofilovski Source: Reuters
Ognen Teofilovski

En réponse aux trafiquants d’êtres humains qui communiquent sur les avantages lucratifs auxquels peuvent s’attendre les réfugiés en arrivant dans l’UE, le gouvernement danois cherche à dissuader ceux qui cherchent un abri de venir chez eux.

Le ministre de l’Intégration du Danemark Inger Beinov Støjberg a dit cette semaine qu’elle allait diffuser des messages publicitaires dans les journaux étrangers, qui auront pour objectif de dissuader les réfugiés de venir au Danemark.

La déclaration a été faite peu de temps après que le quotidien Jyllands-Posten a publié un document utilisé par les trafiquants montrant les différents niveaux de prestations sociales en cours en Europe.

Selon le journal Local, le document révélait le temps d’attente avant de pouvoir rapatrier sa famille, aussi bien que le montant des prestations mensuelles disponibles pour des réfugiés dans des nations européennes prospères comme le Danemark, l’Allemagne, les Pays-Bas et la Suède.

«Bien sûr, les conditions de vie – les finances en font partie – c’est ce que recherchent les demandeurs d’asile. Sinon, pourquoi des passeurs auraient développé et publié un système d’informations sur des pays comme le Danemark», Støjberg a écrit sur son Facebook, en mettant en lien la capture d’écran du document en question.

Le ministre de l’Intégration a indiqué que le document a justifié la décision du gouvernement de diminuer drastiquement les prestations jusqu’à 45% de leur montant initial.

En savoir plus: L’UE réinstalle 40 000 réfugiés un peu partout en Europe

En essayant de s’opposer à un déluge de réfugiés sur son sol, la campagne de communication du gouvernement sera publiée dans les journaux, délivrant «une information factuelle» sur les prestations, ainsi que les détails des nouvelles restrictions que le gouvernement a l’intention de promulguer. «Ce type d’information se propage très rapidement», a souligné le ministre. Elle a ajouté que cette campagne pourrait être menée dans des pays comme la Turquie et «dans d’autres endroits sur lesquels les trafiquants d’êtres humains gardent l’œil».

La semaine passée, la même idée a été votée par le Parti populaire danois, qui a suggéré de réaliser une vidéo qui dissuaderait les chercheurs d’asile de venir. Mais la proposition a été la cibles de critiques, donc le porte-parole du parti libéral Venstre Jakob Elleman-Jensen a dû rejeter l’idée, rapporte Local.

Le Danemark a connu un doublement des demandes d’asile de la part de réfugiés par rapport à l’année précédentes : avec 14 815 personnes arrivées en 2014 à comparer avec 7 557 en 2013, selon le service d’immigration danois.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales