Saint-Pétersbourg : des faussaires vendaient des passeports d’un pays imaginaire (VIDEO)

Saint-Pétersbourg : des faussaires vendaient des passeports d’un pays imaginaire (VIDEO)© Ruptly TV Source: AFP
Images de la perquisition, faux passeports.

La police de Saint-Pétersbourg a arrêté un groupe d’hommes russes accusés d’avoir fabriqué et vendu de fausses pièces d’identité d’un Etat des Caraïbes... qui n’existe pas.

Dans le cadre d'une vaste opération anti-contrefaçon visant de faux laissez-passer de l’ONU, la police de Saint-Pétersbourg a arrêté un gang de faussaires. Ils sont accusés d’avoir fabriqué et vendu de fausses pièces d’identité d’une île des Caraïbes totalement imaginaire.

La porte-parole du ministère de l’Intérieur, Irina Volk, a confirmé le 7 mars que ce groupe fabriquait de faux passeports et permis de conduire pour les vendre à des travailleurs étrangers devant fournir ces documents à leur employeur. Ces documents étaient délivrés par un pays imaginaire appelé «Royaume de l’île libre d’ASPI». 

Le groupe d’escrocs vendait les documents à des prix compris entre 15 000 et 100 000 roubles, l’équivalent de 21 euros à 1 430 euros.

La police avait d’abord assigné à résidence un homme de 64 ans, accusé d’être le chef du gang. Il prétendait être le consul de ce pays imaginaire. Une perquisition à son domicile s’en est suivie. Deux hommes, âgés de 35 et 44 ans sont accusés d'avoir eu pour tâche de trouver les clients pour acheter les documents, tandis qu’un autre homme de 44 ans est suspecté d'avoir fabriqué les fausses pièces d’identité. Les quatre hommes ont été inculpés pour fraude.

Lire aussi : «Des papiers pour tout.e.s» : des étudiants se joignent à des migrants réfugiés à Paris 8

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.