Le baron de la drogue mexicain El Chapo s’est échappé de deux prisons presque identiques

Joaquin Guzman Loera Source: Reuters
Joaquin Guzman Loera

Les photos satellites des deux prisons de sécurité maximale qui ont échoué à retenir le chef du cartel de Sinaloa montrent la ressemblance dans la conception des deux centres de détention, comme s’il s’était évadé de la même prison deux fois.

Joaquin Archivado Guzman, dit «El Chapo Guzman», a fait bondir les autorités mexicaines après avoir réussi à s’échapper d’une prison de sécurité maximale pour la deuxième fois de sa carrière criminelle. Les forces de l’ordre estiment que ceux qui ont aidé El Chapo à s’évader possédaient un plan de la prison.

Le 11 Juillet 2015, El Chapo a fait la une de tous les journaux après s’être enfui du Centre Fédéral Social de Réadaptation №1 dénommé «Altiplano». Il s’est fait la malle via un tunnel débutant dans la douche de sa cellule, à l’intérieur de l’établissement le plus sécurisé du pays, vers une maison en construction dans les champs à environ 1,5 kilomètre de l’enceinte pénitentiaire.

Ce tunnel, que la correspondante de RT a réussi à visiter, se trouve à 10 mètres sous la surface et a demandé un énorme travail pour être élaboré. Avec une hauteur de 1,7 mètre et 75 centimètres de large, le conduit était éclairé et possédait même un système d’aération.

Les photos satellites ont révélé que l’homme le plus recherché du Mexique s’est échappé en 2001 de pratiquement la même prison, celle de Puente Grande dans l’Etat de Jalisco. Une source anonyme a confirmé au New York Times que les deux prisons présentaient un plan très similaire, les deux ayant été construites pour détenir 724 prisonniers sur 27 900 mètres carrés.

Capture d'écran de Google Maps
Capture d'écran de Google Maps

C’est un ancien employé de la prison Puente Grande, Damaso Lopez, qui est devenu le suspect principal dans l’enquête sur l’évasion de Guzman, rapporte le New York Times. Les enquêteurs pensent que Lopez aurait volé une copie du plan de la prison au moment où il a quitté son emploi lors de la première fuite de Guzman.

«Lopez est suspecté de connaître de façon extensive l’agencement des prisons et des procédures de sécurité. Ceux qui ont réalisé le tunnel possédaient aussi les coordonnées GPS exactes de la douche de M.Guzman», dit l’article.

Guzman a été initialement interpellé en 1993 et a été condamné à 20 ans de prison au Mexique pour des meurtres et trafic de drogues. En 2001, après avoir corrompu des gardiens, il a réussi à échapper de la prison fédérale de sécurité maximale de Puente Grande. Il se serait caché dans un chariot de linge sales. Cela a pris 13 ans aux autorités pour l’interpeller de nouveau, et de retourner en prison en 2014.

En savoir plus: Le gouvernement mexicain diffuse une vidéo de l'évasion de «El Chapo»

La deuxième évasion de Guzman aurait été impossible sans une aide extérieure, il aurait également payé 50 millions de dollars pour être certain que le sonar censé détecter toute activité souterraine soit débranché.

Le gouvernement mexicain offre maintenant 3,8 millions de dollars comme récompense à tout individu permettant la capture de l’insaisissable fugitif. 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales