Nigeria : une nouvelle attaque islamiste dans le Nord-Est aurait fait au moins 21 morts

le Nigeria subit une recrudescence d'attentats terroristes© Afolabi Sotunde Source: Reuters
le Nigeria subit une recrudescence d'attentats terroristes

Selon des habitants, au moins 21 personnes ont été tuées dans une nouvelle attaque menée par des islamistes présumés dans un village de l'Etat de Borno, dans le nord-est du Nigeria.

«Les terroristes ont attaqué Maikadiri vers 09H00 (08H00 GMT vendredi) et ils se sont mis à tirer sur de malheureux citoyens (...) Plus de 20 personnes ont été tuées», a rapporté Simon Templer, un habitant du village réfugié à Maiduguri, la capitale de l'Etat où un responsable de la police de l'Etat a confirmé l'attaque.

«Ma mère, qui est âgée, est toujours cachée dans la brousse, la plupart des gens de notre communauté ont fui et plusieurs maisons et des boutiques ont été brûlées», a précisé Simon Templer.

«Les assaillants ont assiégé le village en plein jour, parce qu'il n'y a pas de soldats ou de policiers à proximité. Nous avons compté 21 corps», a ajouté Markus Ali, un autre habitant.

Le village de Maikadari se trouve dans le district d'Askira, dans le sud de l'Etat de Borno, à proximité de la forêt de Sambisa, un des repaires historiques du groupe islamiste Boko Haram. 

L'armée nigériane y a mené de nombreux raids pour déloger les islamistes ces derniers mois, et y a notamment libéré plusieurs dizaines de femmes et d'enfants retenus en captivité. Mais plusieurs gouverneurs du Nord-Est ont affirmé cette semaine que Boko Haram continuait à occuper cette vaste forêt.

Depuis 2009, les attaques perpétrées par Boko Haram et la répression de l'insurrection par les forces de l'ordre ont fait plus de 15 000 morts et 1,5 million de déplacés au Nigeria.

Une nouvelle vague de violences a déjà fait plus de 800 morts depuis l'investiture, fin mai, du nouveau président Muhammadu Buhari, qui a fait de la lutte contre les islamistes la priorité de son mandat.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales