Gaza : deux Palestiniens tués par l’armée israélienne

- Avec AFP

Gaza : deux Palestiniens tués par l’armée israélienne© Amir Cohen Source: Reuters
Deux avions militaires israéliens de type F-15 (image d'illustration)

Deux Palestiniens ont été tués par des tirs de Tsahal à Rafah, d'après des sources médicales palestiniennes. Israël mène depuis ce 17 février une riposte contre des cibles du Hamas à Gaza, après une explosion qui a blessé quatre de ses soldats.

Selon des sources médicales palestiniennes, deux Palestiniens sont morts à Rafah, dans le sud de la bande de Gaza, des suites de l’offensive aérienne lancée par Israël le 17 février. La riposte fait suite à une explosion qui avait blessé le même jour quatre soldats israéliens, près de la barrière entre Israël et l’enclave palestinienne.

Selon des témoins oculaires palestiniens, ils ont été atteints par des tirs près de la frontière entre Israël et la bande de Gaza, contrôlée par le mouvement islamiste palestinien Hamas.

L'armée israélienne a déclaré sans autres précisions qu'elle avait tiré «des coups de semonce» en direction d'un groupe de Palestiniens qui s'approchaient de la clôture marquant la frontière «d'une manière suspecte».

Un cessez-le feu fragile 

Israël et le Hamas observent un cessez-le-feu fragile depuis la fin de la guerre de 2014, la troisième dans la bande de Gaza depuis que le mouvement islamiste y a pris le pouvoir en 2007. Au début du mois, l'armée de l'air israélienne avait mené des raids sur le sud de la bande de Gaza après des tirs de roquettes depuis l'enclave contre le territoire israélien.

Les tirs de roquettes sont généralement attribués à des groupes salafistes, dissidents du Hamas. L'armée israélienne réplique systématiquement en visant, de manière générale, des positions du Hamas, qu'elle dit tenir pour responsable de ce qui se passe dans l'enclave qu'il contrôle.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.