Des ultra-nationalistes ukrainiens saccagent un centre culturel russe à Kiev (PHOTOS)

Des ultra-nationalistes ukrainiens saccagent un centre culturel russe à Kiev (PHOTOS)© Valentyn Ogirenko Source: Reuters
Des ultra-nationalistes ukrainiens brûlent un drapeau russe, volé dans un centre culturel international russe, le 17 février à Kiev

Le 17 février, des activistes ukrainiens de mouvements ultra-nationalistes se sont introduits de force dans un centre culturel russe de Kiev, s'en prenant à une exposition dédiée à un artiste russe et piétinant puis brûlant un drapeau russe.

Des activistes ukrainiens d'extrême droite se sont introduits dans un bâtiment de l'agence culturelle internationale russe (Rossotrudnichestvo) de Kiev, le 17 février, selon des informations rapportées par cette dernière. D'après un communiqué publié par Rossotrudnichestvo, les activistes ont vandalisé une exposition dédiée au chanteur d'opéra russe Fédor Chaliapine (1873-1938). L'événement, selon l'agence, est survenu alors que «plus de 60 enfants» étaient présents dans le bâtiment.

Dans une vidéo publiée sur Facebook par des extrémistes ukrainiens, on peut voir un groupe d'individus, dont le nombre est difficile à évaluer, forcer l'enceinte de l’établissement. D'après les activistes eux-mêmes, des membres des mouvements ultra-nationalistes C14 et Pravy Sector ont participé à l'action.

Des activistes ont également mis à terre et piétiné un drapeau russe présent dans l'agence culturelle, avant de l'emmener dans la rue et de le brûler, selon une autre vidéo diffusée sur les réseaux sociaux et des photographies mises en ligne par le groupe C14. 

Des ultra-nationalistes ukrainiens saccagent un centre culturel russe à Kiev (PHOTOS)© Valentyn Ogirenko Source: Reuters
Des activistes ukrainiens d'extrême droite mettent à terre un drapeau russe du centre culturel international russe de Kiev, le 17 février 2018

Les activistes ont également tagué «Mort à la Russie» et «Dehors !» sur les murs du bâtiment.

Des ultra-nationalistes ukrainiens saccagent un centre culturel russe à Kiev (PHOTOS)© Valentyn Ogirenko Source: Reuters
"Mort à la Russie" tagué sur un mur de l'agence culturelle internationale russe de Rossotrudnichestvo à Kiev

Rossotrudnichestvo a aussitôt porté plainte auprès de la police. Néanmoins, d'après l'agence Interfax, les agents de police qui se sont par la suite rendus sur place n'ont pas constaté de «dégâts matériels», et ont fait savoir que personne n'avait été mis en détention à l'issue de l'évenement.

Les autorités russes ont par ailleurs demandé aux autorités ukrainiennes d'assurer la sécurité du centre culturel, conformément à un accord bilatéral russo-ukrainien de 1998. Enfin, le sénateur russe Konstantin Kosachev, du parti de la majorité Russie unie, a mis en cause le gouvernement ukrainien dans ce saccage. 

L'événement est survenu un jour seulement après que des activistes du C14 ont vandalisé un monument à la mémoire des soldats soviétiques qui se sont battus contre les nazis lors de la Seconde Guerre mondiale. Les extrémistes s'en sont pris à l'inscription du monument qui indiquait : «A ceux qui ont vaincu le nazisme.»

Lire aussi : Des milliers d'Ukrainiens défilent en hommage au collaborateur nazi Stepan Bandera (VIDEOS)

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter