JO de Pyeongchang : Poutine s'excuse de ne pas avoir réussi à «protéger» les athlètes russes

JO de Pyeongchang : Poutine s'excuse de ne pas avoir réussi à «protéger» les athlètes russes
Vladimir Poutine pose avec l'équipe russe de hockey sur glace le 31 janvier, photo ©Grigory Dukor/Reuters

Revenant sur l'exclusion des sportifs russes qui ne pourront concourir à Pyeongchang que sous bannière neutre, le président russe leur a apporté son soutien. Le Kremlin a annoncé l'organisation d'une compétition pour les sportifs exclus.

Vladimir Poutine a demandé pardon ce 31 janvier 2018 aux sportifs russes exclus des prochains Jeux olympiques de Pyeongchang, regrettant de ne pas avoir réussi à les «protéger» mieux dans le cadre des accusations de dopage du Comité international olympique (CIO).

«C'est doublement difficile quand le sport se trouve mélangé avec des événements étrangers, des circonstances, la politique et autres», a souligné le président russe, venu rencontrer des joueurs de hockey russes.

Pour nous, certaines choses sont étranges sur ce sujet

«Pardonnez-nous de ne pas avoir été en mesure de vous protéger de tout ça», a ajouté Vladimir Poutine, promettant d'aider malgré tout ceux des athlètes russes définitivement écartés par le CIO des JO de Pyeongchang.

«Nous allons soutenir nos sportifs qui ne peuvent pas se rendre aux jeux Olympiques. Pour nous, certaines choses sont étranges sur ce sujet», a encore déclaré Vladimir Poutine.

Pour les Jeux olympiques d'hiver de 2018 à Pyeongchang, 169 sportifs russes ont finalement été autorisés à participer, mais pas sous bannière russe. Toutefois, plusieurs champions comme Viktor Ahn ou Anton Chipouline ont été définitivement écartés de la compétition, sur la base du controversé rapport de l'avocat canadien Richard McLaren publié en juillet 2016. 

Une compétition pour les exclus

Un peu plus tard, Moscou a annoncé qu'il organiserait une compétition pour les sportifs exclus des JO-2018.

Dimitri Peskov, porte-parole du Kremlin cité par les agences de presse russes, a en effet fait savoir que Vladimir Poutine avait rappelé lors d'un conseil des ministres «sa décision d'organiser une compétition pour [les] athlètes [russes] qui n'ont pas été admis à participer aux jeux Olympiques».

Lire aussi : Athlètes russes privés de JO sur la foi «d'indices» de dopage : quand la logique du CIO passe mal

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»