Kaboul : attaque sur l'hôtel Intercontinental, un porte-parole des autorités fait état de décès

- Avec AFP

Kaboul : attaque sur l'hôtel Intercontinental, un porte-parole des autorités fait état de décès© Mohammad Ismail Source: Reuters
Un membre des forces de sécurité afghanes près de l'hôtel Intercontinental, le 20 janvier 2018

Les autorités afghanes ont fait état d'une attaque visant l'hôtel Intercontinental situé dans la capitale. Un porte-parole du ministère de l'Intérieur a rapporté que plusieurs personnes étaient décédées, bien que la situation reste confuse.

Selon une source des services de renseignements afghans, quatre assaillants ont pris d'assaut l'hôtel Intercontinental de Kaboul et tiré sur les clients le 20 janvier 2018. Cette source n'a pas mentionné de victimes.

Le porte-parole du ministère de l'Intérieur, Najib Danish, a confirmé l'attaque. Celui-ci a également rapporté qu'un des assaillants avait été tué, et que trois clients blessés avaient été évacués vers l’hôpital. 

Néanmoins, un autre porte-parole du ministère de l'Intérieur, Nasrat Rahimi, cité par l'agence Reuters, a déclaré que plusieurs personnes avait été tuées. En outre, il a rapporté à l'AFP que deux des assaillants avaient été tués. 

L'attaque a commencé avec une explosion et l'électricité a été coupée, selon une source des services de lutte contre le terrorisme. Le commando a mis le feu au quatrième étage de l'hôtel avant de se retrancher au deuxième étage, selon une autre source sécuritaire.

Je peux entendre des coups de feu vers le premier étage, mais je ne sais pas où il sont. Nous sommes cachés dans nos chambres

«Je peux entendre des coups de feu vers le premier étage, mais je ne sais pas où il sont. Nous sommes cachés dans nos chambres. Faites que les secours arrivent vite», a raconté un client. Selon un journaliste présent à proximité, les principaux axes menant à l’établissement, situé sur une colline de l'ouest de Kaboul, ont été fermés à la circulation.

L'hôtel Intercontinental de Kaboul a déjà été la cible d'une attaque revendiquée par les Taliban en juin 2011, qui avait fait 21 morts. Depuis, l'hôtel était placé sous haute surveillance, avec accès réservés. Une conférence sur la présence et l'investissement chinois en Afghanistan avait eu lieu en matinée.

L'attaque du 20 janvier 2018 n'a pas été revendiquée pour l'instant.

Lire aussi : Afghanistan : au moins 15 morts dans une attaque suicide lors de funérailles

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter