«Ceci n'est pas un exercice» : Hawaï reçoit une alerte de missile balistique «par erreur»

«Ceci n'est pas un exercice» : Hawaï reçoit une alerte de missile balistique «par erreur»© Lucy Nicholson / Reuters
Illustration

Dans un contexte marqué notamment par les tensions avec Pyongyang, les habitants de l'île d'Hawaï ont reçu une alerte au missile balistique. Mais le gouverneur de cet Etat américain, David Ige, a ensuite précisé qu'il s'agissait d'une erreur.

«MENACE DE MISSILE BALISTIQUE SUR HAWAI. METTEZ-VOUS A L'ABRI. CECI N'EST PAS UN EXERCICE» : c'est le message que les habitants de cet Etat américain ont reçu sur leur téléphone portable, le 13 janvier vers 8h (heure locale).

Vent de panique

L'annonce, rapidement démentie, a cependant créé un vent de panique chez les habitants, qui ont cherché dans l'urgence un abri.

Sans donner davantage de détails, le gouverneur de Hawaï David Ige a ensuite rapidement rassuré les habitants, dans un tweet laconique : «Il n'y a PAS de menace de missile.»

Le porte-parole du centre de commandement militaire américain pour la zone pacifique a pour sa part confirmé les propos du gouverneur, précisant : «Le message envoyé plus tôt l'a été par erreur.»

«L'Etat d'Hawaï enverra un message de correction dès que possible», a-t-il ajouté.

D'après l'antenne d'Honolulu du service de météorologie nationale, citée par l'AFP, le message aurait été un test, envoyé par erreur.

Dans un contexte d'escalade verbale entre Kim Jong-un et Donald Trump, qui dure depuis plusieurs mois, Pyongyang a, à plusieurs reprises, souligné être en mesure de frapper militairement le territoire des Etats-Unis.

Lire aussi : Trump ou Kim Jong-un, qui a dit quoi ? Le quiz spécial guerre nucléaire de RT France

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter