L'explosion de deux voitures piégées à Bagdad fait au moins 21 morts

Bagdad en ruines après l'explosion d'une voiture piégée Source: Reuters
Bagdad en ruines après l'explosion d'une voiture piégée

Au moins 21 personnes sont mortes mercredi soir dans l’explosion de deux voitures piégées dans le centre-ville de la capitale irakienne, comme l’indiquent des sources médicales et de sécurité.

L'attaque qui a frappé la rue commerçante du quartier Bayaa de Bagdad, a tué 16 personnes et blessé 30 autres. «Il y a eu 16 martyrs au moins et 30 blessés à Bayaa», a affirmé un colonel de la police. Un bilan confirmé de source médicale. 

Un autre attentat a fait au moins 5 morts et 16 blessés dans le quartier al-Chaab, selon des sources médicales et de sécurité.

La police et le ministère de l'Intérieur ont confirmé que l'attaque avait été perpétrée par deux kamikazes qui ont déclenché leurs ceintures explosives contre un checkpoint tenu par l'armée et la police, selon l'AFP.

Au total, les attentats perpétrés le 21 juillet à travers l’Irak ont tué au moins 30 personnes. Toutes les attaques ont eu lieu dans des zones à majorité chiite. La plus meurtrière a emporté la vie de 16 personnes, fait 48 blessés et a eu lieu dans le quartier commercial de Bagdad al-Jadida. 

Selon l’AFP, les deux attentats ont été revendiqués par l’organisation terroriste Daesh, qui occupe de vastes territoires à l'ouest et au nord de Bagdad. Le groupe a affirmé avoir pris les milices chiites pour cible, considérées comme des hérétiques par les combattants sunnites.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales