Israël, l'article parodique qui devient réalité

Barack Obama et Benjamin Netanyahou ont-ils lu l'article de The Onion?© Kevin Lamarque Source: Reuters
Barack Obama et Benjamin Netanyahou ont-ils lu l'article de The Onion?

Le très peu sérieux The Onion, modèle de notre Gorafi national, a étrangement anticipé un article du très sérieux Haaretz. Tous deux ont annoncé que les Etats-Unis allaient fournir plus d'armes à Israël après l'accord sur le nucléaire iranien.

La satire rejoint parfois la réalité. Après la signature de l'accord sur le nucléaire iranien, The Onion avait publié une brève humoristique sur le sujet. Dans son édition, le journal parodique titrait en effet : «Pour apaiser Netanyahou en colère après l'accord sur le nucléaire iranien, les Etats-Unis lui font parvenir des missiles balistiques». 

Développant dans son style inimitable qui a fait sa réputation, The Onion attribuait à Daniel Goldman, prétendu porte-parole du Département d'Etat des propos imaginaires: «Bibi devient toujours grincheux quand il voit que nous parlons avec l'Iran, mais quelques dizaines de missiles sol-sol de courte portée lui remontent en général le moral». Le porte-parole ajoutant, de façon tout aussi fictive : «Bien sûr, nous veillons à ne pas le gâter en lui donnant un tout nouveau système de livraison balistique tactique à chaque fois, mais ce type est plutôt bon pour obtenir ce qu'il veut. Au moins nous aurons quelques mois de paix et de calme ici».

La «source» onionesque concluait : «la livraison avait été mise de côté au cas où Nétanyahou piquerait une colère pendant les discussions de paix israélo-palestinienne en fin d'année».

De l'humour qui sous la plume de Haaretz rejoint parfaitement la réalité des relations entre les Etats-Unis et Israël. Le quotidien de référence a en effet titré dans son édition du 15 juillet : «Après l'accord iranien, Obama offre d'améliorer les capacités militaires d'Israël pour l'aider à avaler cet accord amer».

Selon Haaretz, le président américain aurait appelé Benyamin Netanyahou pour lui proposer de «démarrer des discussions» dans ce sens. Toujours selon Haaretz, qui cite un responsable américain, c'est la seconde tentative de ce type de Barack Obama qui souhaite ainsi préserver les relations israélo-américaines.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales