Un pilote de l'armée de l'air syrienne brûlé vif par Daesh dans une vidéo de propagande insoutenable

Un pilote de l'armée de l'air syrienne brûlé vif par Daesh dans une vidéo de propagande insoutenable
Le major Azzam Eid avait été capturé par Daesh en avril 2016, capture d'écran Twitter

Capturé en 2016 par les terroristes, Azzam Eid, major de l'armée de l'air qui luttait contre Daesh en Syrie a été brûlé vivant. Sur Twitter, de nombreux internautes ont rendu hommage au pilote, dénonçant le silence médiatique de son exécution.

L'agence de propagande de Daesh a diffusé le 30 novembre une vidéo montrant l'exécution d'Azzam Eid, major de l'armée de l'air syrienne capturé en avril 2016. Une autre vidéo avait été diffusée au moment de la capture du pilote, lorsque son jet avait été abattu. Daesh avait alors précisé qu'il avait été capturé vivant. Plus aucune information sur son sort n'avait ensuite filtré.

Sur des images insoutenables filmées par l'organisation terroriste, on voit l'otage, dans un uniforme rouge, livré aux flammes, enchaîné à un arbre.

Les internautes s'émeuvent et dénoncent le silence des médias

Sur les réseaux sociaux, des hommages ont été publiés, qui saluent la mémoire du militaire et le qualifient de héros.

Certains internautes ont également pointé le manque d'intérêt des médias pour cette exécution atroce.

D'autres ont incité les étrangers à imaginer qu'Azzam Eid faisait partie de leur armée, défendant leur pays contre les groupes terroristes.

La date réelle de l'exécution n'est pas connue. Le passage montrant l'exécution d'Azzam Eid est extrait d'une vidéo de propagande de 55 minutes montrant des terroristes de Daesh sur le front, en Syrie et en Irak. 

Lire aussi : Une «police» syrienne rebelle liée aux djihadistes : la BBC fait-elle de la «propagande russe» ?

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.