Jean-Claude Juncker : «L'Europe aura clairement besoin d'immigration dans les décennies à venir»

Jean-Claude Juncker : «L'Europe aura clairement besoin d'immigration dans les décennies à venir»© Francois Lenoir Source: Reuters
Le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker

Le haut responsable européen souhaite mettre en place un «cadre légal» à l'immigration en Europe, pour permettre à «ceux qui veulent et ceux qui peuvent venir» de le faire. Il s'agit selon lui d'une question de survie pour le Vieux Continent.

Le 28 octobre, veille du sommet Union européenne (UE)-Afrique, le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker a partagé son sentiment sur les révélations de pratiques esclavagistes qui touchent les migrants d'Afrique subsaharienne en Libye, dans une interview au quotidien allemand Deutsche Welle.

L'occasion pour le haut responsable européen de plaider en faveur «de l'immigration légale» sur le Vieux Continent, objectif qu'il assure défendre personnellement depuis 2014 et pour lequel il assure que la Commission a d'ores et déjà fait des propositions. Jugeant vain de vouloir contenir toute l'immigration illégale, puisque «ceux qui ne peuvent pas rentrer dans la maison de l'Europe par la porte d'entrée, se débrouilleront pour entrer par le fenêtre», Jean-Claude Juncker a ainsi martelé sa volonté d'offrir un «cadre légal» à «ceux qui veulent et ceux qui peuvent venir».

Si nous n'offrons pas de moyens légaux d'immigrer vers l'Europe et à l'intérieur de l'Europe, nous serons perdus

Outre la question libyenne et le sort des migrants africains, il s'agit pour l'ex-Premier ministre luxembourgeois d'une question de survie pour l'Europe elle-même, qui aura selon lui «clairement besoin d'immigration dans les décennies à venir», sans pour autant qu'il n'en évoque les raisons, bien que l'on puisse imaginer qu'il fasse référence aux faibles taux de natalité de nombreux pays européens. «Si nous n'offrons pas de moyens légaux d'immigrer vers l'Europe et à l'intérieur de l'Europe, nous serons perdus», s'alarme-t-il.

Lire aussi : Allemagne : un maire pro-migrants attaqué au couteau par un administré furieux... et alcoolisé

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.