Cadeaux d'Hollywood, accord avec les médias : Netanyahou à nouveau entendu par la justice

- Avec AFP

Cadeaux d'Hollywood, accord avec les médias : Netanyahou à nouveau entendu par la justice© Ronen Zvulun Source: Reuters
Le Premier ministre israélien au Knesset en novembre 2017, illustration

Benyamin Netanyahou aurait été interrogé par la police à Jérusalem le 19 novembre pour deux possibles affaires de corruption, rapportent certains médias israéliens. C'est le sixième interrogatoire du Premier ministre depuis janvier.

Le Premier ministre israélien, Benyamin Netanyahou, a été interrogé le 19 novembre par la police, pour la deuxième fois en un mois, et la sixième en un an, dans le cadre de deux affaires de corruption présumée, selon des médias israéliens cités par l'AFP.

Dans l'une des enquêtes, le Premier ministre est soupçonné d'avoir reçu, illégalement, des cadeaux de riches personnalités, dont un producteur à Hollywood, Arnon Milchan. La valeur totale de ces cadeaux a été chiffrée par les médias à des dizaines de milliers de dollars. Arnon Milchan, ami de longue date du Premier ministre, avait lui-même été interrogé en septembre dernier.

Un accord secret avec les médias ?

Une autre enquête cherche à déterminer si Benyamin Netanyahou a essayé de conclure un accord secret avec le propriétaire du Yediot Aharonot pour bénéficier d'une couverture favorable de la part du quotidien israélien. Le Premier ministre s'est toujours défendu de tout méfait et se dit victime d'une campagne pour le chasser du pouvoir.

Selon la télévision israélienne Channel Two, deux enquêteurs de la police ont interrogé Benyamin Netanyahou dans sa résidence, à Jérusalem. Un précédent interrogatoire avait eu lieu le 9 novembre.

La police n'a quant à elle pas confirmé ce nouvel interrogatoire, pourtant largement évoqué par les médias israéliens.

Plus tôt ce mois-ci, Yitzhak Molcho, l'émissaire spécial du Premier ministre, et David Shimron, parent de Benyamin Netanyahou et avocat de la famille, ont été interrogés par la police dans une affaire de corruption présumée autour de la vente à Israël par l'Allemagne de trois sous-marins militaires du géant industriel ThyssenKrupp. Benyamin Netanyahou lui-même n'est pas mis en cause dans cette affaire.

Lire aussi : ONPC : passe d'armes sur Israël, Caron reproche à Moix de lui prêter des visées antisémites (VIDEO)

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.