Le port de Calais bloqué par les salariés de MyFerryLink

Les salariés de Scop SeaFrance ont de nouveau bloqué le port de Calais pour protester contre DFDS.© Pascal Rossignol Source: Reuters
Les salariés de Scop SeaFrance ont de nouveau bloqué le port de Calais pour protester contre DFDS.

D'après des sources concordantes, les salariés de la compagnie de transport MyFerryLink ont de nouveau bloqué le port de Calais.

Ce sont les marins de la Scop SeaFrance qui ont entrepris cette action, alors qu'un réunion doit se tenir au ministère des Transports, à Paris, cet après-midi. Les différents acteurs du dossier MyFerryLink doivent s'y entretenir.

«Apparemment, il y a deux chaloupes dans le chenal. Il n'y a plus du tout de trafic, ni entrant, ni sortant», a indiqué à l'AFP un porte-parole de la chambre de commerce et d'industrie, qui gère le port de Calais.

Ce bloquage intervient quelques jours après une apparente levée des actions mises en place par le puissant syndicat Martime Nord. Les marins sont toujours en colère depuis le début des pourparlers entre la société Eurotunnel et leur concurrent danois DFDS, auquel ils interdisent l'accès au port de Calais.

En savoir plus : Un officiel britannique appelle à des mesures militaires pour endiguer la grève de Calais

Le syndicat, majoritaire au sein de la Scop SeaFrance, compagnie qui exploite MyFerryLink, conteste également le choix d'Eurotunnel de louer et de vendre, à terme, deux bateaux de la flotte MyFerryLink à DFDS.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales