Les Australiens plébiscitent largement le mariage homosexuel, ouvrant la voie à un vote du Parlement

Les Australiens plébiscitent largement le mariage homosexuel, ouvrant la voie à un vote du Parlement© William West Source: AFP
Partisans de l'ouverture du mariage aux homosexuels, le 15 novembre 2017, dans un parc de Sydney.

Via un sondage postal national sans précédent, les Australiens se sont prononcés à 61,6 % pour le mariage homosexuel. Des manifestations de joie ont accueilli la nouvelle dans tout le pays.

61,6% des Australiens sont favorables au mariage homosexuel : le résultat est sans appel. Le sondage national organisé au sujet de l'ouverture du mariage aux personnes de même sexe a rassemblé 12,7 millions de personnes, soit 79,5% des électeurs enregistrés, et s’est déroulé sur huit semaines. Dans les grandes villes de Sydney et Melbourne, les sores en faveur du «oui» atteignent même 83.7%, comme on peut le voir sur le site des autorités.

A l'issue de cette consultation, le Premier ministre Malcolm Turnbull (Parti libéral), qui avait soutenu le «oui», a posté une vidéo dans laquelle il commente l’événement. «Le peuple australien a dû se prononcer, et il a voté avec une écrasante majorité pour le mariage pour tous», se réjouit-il. Et le Premier ministre de préciser que les Australiens « [ont] voté en masse pour la justice, pour l’engagement, pour l’amour. Et maintenant, c’est notre travail avec le Parlement australien de rendre cela possible avant Noël».

Fêtes pour la victoire du «oui» et enthousiasme des stars

Des rassemblements se sont formés dans les principales villes australiennes à l'annonce des résultats de la consultation. A Sydney, 5 000 personnes ont dansé devant la chanteuse Kylie Minogue pour célébrer la victoire du «oui». 

Sur cette vidéo tournée à Melbourne, on voit la foule en liesse après la victoire des partisans du mariage homosexuel.

De nombreuses personnalités australiennes ont exprimé leur satisfaction, notamment la chanteuse Sia : «Le peuple australien a parlé haut et fort. L'amour est l'amour.»

La chanteuse Kylie Minogue a de même tweeté : «Mariage pour tous : l'amour est l’amour, a toujours été l'amour, sera toujours l'amour.»

La nageur Ian Thorpe a quant à lui posté : «Merci l’Australie, #yes»

Des personnages politiques ont aussi pris part à l'emballement des réseaux sociaux. Le Premier ministre canadien, Justin Trudeau, premier chef de gouvernement à participer à une Gay Pride, rend hommage au Australiens : «L’amour a gagné en Australie ! Heureux d’apprendre que les Australiens ont voté pour la légalisation du mariage entre conjoints du même sexe.»

Côté média, la présentatrice américaine star Ellen de Generes a parlé d'«une belle journée»,  tweet suivi d'un message sur une image d'Australie aux couleurs du drapeau LGBT : «Je suis fière de vous, l'Australie».

Une campagne postale sans précédent

Malcolm Turnbull est arrivé au pouvoir en septembre 2015 remplaçant le conservateur Tony Abbot, lui aussi membre du Parti libéral mais ferme opposant au mariage pour tous. En soutenant l'idée de l'ouverture du mariage à la communauté LGBT, le nouveau Premier ministre, considéré comme progressiste au sein du parti de droite, s'empare des positions défendues par la gauche.

La mariage pour personnes de même sexe était interdit en Australie, mais les unions civiles entre personnes de même sexe étaient autorisées dans la plupart des Etats australiens.

Début août, le Premier ministre avait décidé de mettre en place un sondage par voie postale, avec un vote au Parlement à la clé si le «oui» l’emportait. La campagne du camp du «oui», pharaonique, aura coûté 122 millions de dollars. Une somme qui a permis de financer un million de coups de téléphone et des actions de porte-à-porte visant 100 000 personnes. Le large résultat du «oui» serait le chiffre le plus contrasté de l'histoire politique de l'Australie selon Alex Greenwich, le porte-parole du groupe Australian Marriage Equality, cité dans un article du quotidien The Guardian.

Les opposants au mariage pour les personnes de même sexe avaient aussi mené campagne durant ces huit dernières semaines, avec des moyens toutefois nettement plus limités. Beaucoup ont mis en avant l'impact qu'une telle décision aurait selon eux pour l'éducation des enfants, tels que l'organisation «Coalition for Marriage» ou le parti conservateur «Australian Conservatives». Dans une vidéo, la formation politique assure que «si le mariage pour personnes de même sexe passe, il deviendra obligatoire pour les écoles de diffuser des informations inappropriées sur le sexe». 

Désormais, le sujet devra être soumis au vote des parlementaires dans les plus brefs délais. Une coalition autour de Malcolm Turnbull présentera un texte de modification de loi qui sera débattu dans la semaine du 27 novembre. Des élus conservateurs comme l’ancien premier ministre Toney Abbot et le ministre des Finances Mathias Cormann ont d'ores et déjà déclaré qu’ils demanderaient des amendements. Néanmoins, la coalition est suffisamment importante pour que la loi passe sans amendement majeur.

Lire aussi : Légalisation inattendue du mariage gay : Merkel prise à son propre piège à trois mois des élections

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.