Berlin : un homme surpris en plein ébat sexuel avec un poney au zoo pour enfants

Berlin : un homme surpris en plein ébat sexuel avec un poney au zoo pour enfants© Jason Lee Source: Reuters
Un poney de cirque à Pékin, 2014, illustration

Le 10 novembre, une baby-sitter qui promenait un enfant dans un zoo de Berlin a été témoin d'une scène pour le moins dérangeante : dans l'enclos, un homme de 23 ans était en train de pénétrer un poney. L'individu a été arrêté.

«Ma babysitter était en train de promener notre fils au Görlitzer Park lorsqu'ils sont tombés sur un homme en train d'avoir des rapports sexuels avec un poney», a décrit la mère d'un jeune garçon au journal local le Berliner Morgenpost.

Le 10 novembre, au zoo pour enfants de Berlin, un homme de 23 ans a en effet été surpris en plein acte sexuel avec un poney.

Un employé du zoo a même confirmé que la babysitter avait eu le temps d'immortaliser l'instant avec un cliché. Elle est ensuite allée prévenir l'administration du zoo qui a prévenu la police, tandis que l'amoureux transi, conscient d'avoir été pris la main dans le sac, a dû interrompre son coït et tenter de s'enfuir.

L'homme est d'origine syrienne, selon la police

En vain. Un garde du parc zoologique l'a immobilisé jusqu'à l'arrivée des forces de l'ordre. Ces dernières ont confirmé à RT qu'une enquête était en cours et que si l'homme était d'origine syrienne, sa nationalité exacte n'avait pas encore pu être établie. Derrière ce fait-divers cocasse se trouve en effet une question de droit.

La police a ainsi confié à la presse allemande que l'homme serait jugé pour «trouble à l'ordre public par acte sexuel» et pour avoir enfreint la loi sur le bien-être animal. Il encourt une peine de trois ans de prison et une amende de 25 000 euros. L'acte sexuel avec les animaux n'a été formellement interdit qu'en 2012 outre-Rhin, après une longue bataille des associations pour la défense des droits animaux.

Lire aussi : «Faites comme des lapins !» : En Pologne, une pub pour relancer la natalité fait polémique

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.