Un conducteur fonce délibérément sur des passants près de Toulouse : trois blessés

Un conducteur fonce délibérément sur des passants près de Toulouse : trois blessés© Regis Duvignau Source: Reuters

Selon la police, un homme a foncé sur un groupe de piétons à Blagnac (Haute-Garonne), faisant trois blessés, dont deux graves. Leur pronostic vital ne serait pas engagé. Le chauffeur aurait agi «délibérément», mais souffrirait de schizophrénie aiguë.

Le 10 novembre vers 16h, un véhicule a foncé sur un groupe de personnes devant un établissement scolaire à Blagnac, en Haute-Garonne (près de Toulouse), selon des informations rapportées par BFMTV. D'après la chaîne télévisée, le conducteur a été interpellé quelques minutes après les faits.

Trois étudiants chinois, âgés de 22 à 23 ans, ont été blessés dans la collision, selon la chaîne. Ils ont été fauchés alors qu'ils se trouvaient sur un passage piéton et voulaient accéder à un arrêt de bus. Les blessés ont été transférés à l'hôpital Purpan à Toulouse. Selon La Dépêche du Midi, une étudiante a été blessée aux membres inférieurs et les deux autres souffrent de traumatismes crâniens, mais leur pronostic vital n'est pas engagé.

D'après une source policière citée par l'AFP, le conducteur âgé de 28 ans, a agi «délibérément». Il serait connu des services de police pour des faits en rapport avec les stupéfiants. La Dépêche du Midi rapporte qu'il serait aussi connu des services de police et de la mairie pour de graves troubles psychiatriques, souffrant de schizophrénie aiguë. Il aurait notamment expliqué aux policiers avoir entendu des voix lui intimant de faire du mal à quelqu'un.

Le procureur de Toulouse Pierre-Yves Couilleau a déclaré lors d'une conférence de presse que la police judiciaire de Toulouse avait été saisie et avait ouvert «une enquête de crime flagrant pour tentative d'assassinat». Pierre-Yves Couilleau a confirmé que l'individu avait reconnu avoir agi délibérément et qu'il était connu des services de police et de la justice pour plusieurs infractions, mais qu'il n'était pas fiché S.

Ce qui domine dans cette affaire pour l'instant c'est le profil psychiatrique du suspect. Il a été condamné une dizaine de fois

«Ce qui domine dans cette affaire pour l'instant c'est le profil psychiatrique du suspect. Il a été condamné une dizaine de fois. Il faisait l'objet de mesures de sursis avec mise à l'épreuve avec des obligations de soins qu'il respectait», a-t-il encore précisé.

Gérard Collomb loue la réactivité de la police

Le ministre de l'Intérieur, Gérard Collomb, a réagi sur Twitter, apportant son soutien aux étudiants chinois blessés et saluant la «réactivité» de la police nationale.

De même, Jean-Luc Moudenc, le maire Les Républicains (LR) de Toulouse, a déclaré avoir été «choqué par l'agression» des étudiants et leur a apporté son soutien.

Député de Haute-Garonne et adjointe (LR) au maire de Toulouse, Laurence Arribagé a fait part de sa «stupeur» et de son «incompréhension», adressant une «pensée émue aux victimes».

Spécialiste des question de sécurité chez LR, le député Eric Ciotti a apporté son soutien aux blessés et a adressé sur Twitter un message de félicitations aux forces de l'ordre.

Député des Bouches-du-Rhône, également LR, Valérie Boyer a souhaité un prompt rétablissement aux victimes et souligné «la réactivité et le professionnalisme» des forces de l'ordre et des secours.

Isabelle Balkany, premier adjointe (LR) au maire de Levallois, a publié un message dans lequel elle laisse libre court à sa frustration, devant ce qu'elle semble considérer être une impuissance des forces de sécurité. «Cela ne s'arrêtera donc jamais ! Marre de lire qu'une "voiture" a blessé gravement 2 étudiants», s'exclame-t-elle sur Twitter, avant de terminer son message avec un colérique : «Fuck !»

Lire aussi : Fresnes : une quarantaine de touristes chinois agressés au gaz lacrymogène et détroussés

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.