Rencontre Trump-Poutine au Vietnam : signaux contradictoires du Kremlin et de la Maison Blanche

Rencontre Trump-Poutine au Vietnam : signaux contradictoires du Kremlin et de la Maison Blanche© Carlos Barria Source: Reuters

Coup de théâtre. Au lendemain de l’annonce d’une rencontre russo-américaine au plus haut niveau, Washington assure soudain qu’elle n’aura pas lieu. Le Kremlin affirme que les négociations se poursuivent.

To meet or not to meet ? Annoncée le 9 novembre et confirmé officiellement par le côté russe et, à demi-mots, par Donald Trump lui-même, la rencontre entre le président américain et son homologue russe est désormais au centre de l'attention... du fait de son incertitude.

Les deux dirigeants devaient se voir pendant le sommet de la Coopération économique pour l'Asie-Pacifique (Apec) au Vietnam. Il ne restait qu'à se mettre d’accord sur l’heure précise. Voilà ce qui avait été communiqué par le Kremlin. Mais les déclarations de la Maison Blanche, quelques heures avant le sommet, perturbent cet agenda.

«Aucune rencontre n'a jamais été confirmée et il n'y en aura pas en raison de problèmes d'agenda des deux côtés», a déclaré Sarah Sanders, porte-parole de la Maison Blanche, aux journalistes qui voyageaient avec le président à bord d'Air Force One. Elle a cependant précisé qu'il était probable que les deux dirigeants se croisent en marge du sommet de l’Apec auquel ils participeront tous les deux.

Lors d'un échange avec les journalistes le 5 novembre, Donald Trump avait lui-même pourtant clairement évoqué cette rencontre.

«Je pense qu'il est prévu que je rencontre Poutine, oui», avait-t-il affirmé, soulignant vouloir solliciter l'aide du dirigeant russe pour résoudre la crise qui sévit dans la péninsule coréenne.

Le service de presse du Kremlin, de son côté, n'a pas confirmé l'annulation par le côté américain d'une telle rencontre et mentionné des négociations qui seraient toujours en cours. «Les discussions se poursuivent. La clarté n'est pas absolue», a déclaré aux médias le 10 novembre le porte-parole de Vladimir Poutine, Dmitri Peskov. Suspense !

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.