Rome : percée des néofascistes aux municipales, une équipe télé de la RAI passée à tabac (VIDEO)

Rome : percée des néofascistes aux municipales, une équipe télé de la RAI passée à tabac (VIDEO)
Capture d'écran YouTube/Rai2, DR

Après le résultat record du mouvement CasaPound dans l'arrondissement d'Ostie, près de Rome, des journalistes ont voulu interroger un sympathisant néofasciste, également gérant d'une salle de musculation. Le dialogue a tourné court...

Les journalistes du talk show italien Nemo, nessuno escluso, diffusé sur la télévision publique Rai Due, ont voulu aller au contact de membres de CasaPound, mouvement néofasciste assumé. Mais le dialogue a tourné court, et les malheureux reporters ont été violemment rossés. «Les journaux écrivent que tu soutiens CasaPound», répète plusieurs fois le journaliste, jusqu'à ce que l'intéressé, Roberto Spada, gérant de salle de musculation, ne perde ses nerfs.

L'intervieweur a reçu un coup de tête qui lui a laissé le nez fracturé, tandis que le cameraman a reçu plusieurs coups de matraque.

Attention, la vidéo contient des scènes violentes

Les journalistes venaient le solliciter en raison du soutien qu'il aurait apporté à Luca Marsella, candidat de ce mouvement qui puise notamment ses idées dans le fascisme de Mussolini et qui a émergé de la confidentialité – grâce aux médias – au milieu des années 2000. Lors du premier tour des élections municipales à Rome le 5 novembre, le candidat néofasciste a obtenu 9% des voix en moyenne – un record pour CasaPound –  à Ostie, arrondissement en périphérie de la capitale italienne qui compte quelque 250 000 habitants.

Lire aussi : La Lazio organisera des voyages à Auschwitz, après la polémique sur le détournement d'Anne Frank

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.