Germanwings : les familles réclament 200 000 euros par victime

Les corps des victimes du crash de GermanWings font route vers Haltern, en Allemagne.© Ina Fassbender Source: Reuters
Les corps des victimes du crash de GermanWings font route vers Haltern, en Allemagne.

Le montant de 25 000 euros proposé par la Lufthansa a été refusé par les proches des victimes du crash de l'avion Germanwings, qui demandent près de dix fois cette somme.

«Vous ne serez pas étonné que mes clients m'aient demandé de refuser cette offre inappropriée» a déclaré Elmar Giemulla, qui conseille une trentaine de proches des victimes allemandes du crash du Germanwings. Pour l'avocat, le montant de 25 000 euros par victime proposée par la Lufthansa doit être remplacé par «une somme à six chiffres», d'après un document daté du 13 juillet.

Le montant demandé a été précisé par Maitre Giemulla lors d'une interview donné à nos confrères du quotidien allemand Bild, paru dimanche 19 juillet : il s'agit de 200 000 euros par victime. Par ailleurs, l'avocat estime que la Lufthansa a «clairement» défini la liste des proches des victimes «de façon trop étroite». Il demande qu'y soient inclues les grands-parents, frères et sœurs et les petits-enfants des victimes. «L'indignation [de mes clients] est très grande», précise-t-il. «Nous attendons une nouvelle offre». «C'est incompréhensible que la Lufthansa empoisonne ainsi l'atmosphère» a-t-il encore déploré.

En savoir plus : Germanwings : des parents de victimes refusent l’indemnisation offerte par la compagnie

Après l'accident, la Lufthansa avait débloqué une première aide de 50 000 euros par passagers pour aider les familles à faire face aux dépenses immédiates. Le groupe avait également annoncé la mise en place d'un fond de soutien de 7,8 millions d'euros pour l'éducation des enfants des victimes, ainsi qu'un fond de 6 millions d'euros destiné au soutien des proches.

Le 24 mars 2015, le vol 9525 de la Germanwings, une compagnie à bas-coûts du groupe Lufthansa, qui reliait Barcelone à Débosseleuse, s'était écrasé dans les Alpes du Sud françaises, à la suite d'un acte volontaire du copilote. Les 144 passages et les six membres d'équipage de l'Airbus A320 ont été tués sur le coup. Parmi les victimes se trouvaient 72 allemands et 50 espagnols. La Lufthansa a également prévu l'indemnisation des familles des victimes non-allemandes mais n'a pas encore annoncé de montant à ce sujet.

En savoir plus : Le copilote de Germanwings a recherché des méthodes de suicide et la sécurité de la porte du cockpit

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales