Macron a accepté l'invitation de Poutine au Forum économique de Saint-Pétersbourg, selon Lavrov

Macron a accepté l'invitation de Poutine au Forum économique de Saint-Pétersbourg, selon Lavrov Source: Reuters
Emmanuel Macron et Vladimir Poutine au G20 de Hambourg, en 2017

Selon Sergueï Lavrov, ministre russe des Affaires étrangères , le président français Emmanuel Macron se rendra au Forum économique de Saint-Pétersbourg en mai 2018, honorant l'invitation faite par Vladimir Poutine à Versailles en mai dernier.

Le président français Emmanuel Macron devrait se rendre à Saint-Pétersbourg en mai 2018, à l'occasion du Forum économique annuel qui aura lieu du 24 au 26 mai 2018. Le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov a annoncé lors d'une conférence de presse le 31 octobre que le président français avait accepté l'invitation qui lui avait été faite.

Cette invitation avait été formulée par Vladimir Poutine pendant sa visite en France, à Versailles, le 29 mai 2017. Selon le quotidien russe Kommersant, l'entourage des deux chefs d'Etat aurait examiné plusieurs possibilités pour un déplacement d'Emmanuel Macron en Russie, avant de retenir celle du Forum économique de Saint-Pétersbourg. 

«La situation serait alors propice pour faire fondre la glace» entre la Russie et l’Union européenne, selon le Kommersant. D'autant que, vers le mois de juin 2018, les Etats européens devront se pencher sur la prolongation des sanctions édictées contre la Russie. Dans ce contexte, la visite d’Emmanuel Macron «pourrait être un signal important pour les autres membres de l’UE, surtout pour l’Allemagne», toujours selon le quotidien russe.

Le Forum économique de Saint-Pétersbourg est un événement économique international annuel qui réunit des dirigeants d'entreprise et des hommes politiques de plusieurs pays. En 2017, le Premier ministre indien Narendra Modi en était l’invité d’honneur. En 2016, Nicolas Sarkozy s'y était rendu. L'ex-président avait précisé que l’Europe et la Russie avaient des racines communes et qu'elles n’avaient pas le droit de s’affronter, au regard de ces racines.

Lire aussi : Une association appelle à rebaptiser en Simone Veil le pont parisien Alexandre III

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.