Cristiano Ronaldo à son tour menacé par des soutiens de Daesh, après Messi et Deschamps

Cristiano Ronaldo à son tour menacé par des soutiens de Daesh, après Messi et Deschamps© Juan Medina Source: Reuters
La star du Real Madrid reprend son souffle en plein match le 22 octobre.

Les soutiens des terroristes de Daesh ne se contentent plus de menacer le déroulement de la coupe du monde de football qui se tiendra en Russie en 2018, ils s'en prennent directement aux joueurs et maintenant à la star Cristiano Ronaldo.

Le joueur argentin de football Lionel Messi et le sélectionneur de l'équipe de France Didier Deschamps ont déjà été menacés par les soutiens de Daesh qui ont également appelé des «loups solitaires» à commettre des attentats pendant la coupe du monde de football qui aura lieu en Russie du 14 juin au 15 juillet 2018. Le 29 octobre, c'est Cristiano Ronaldo qui a été ciblé par les partisans de l'Etat islamique qui l'ont fait figurer sur un photomontage.

On voit la star portuguaise à genoux, le visage tuméfié, attendant d'être exécuté par un homme cagoulé qui brandit un couteau brillant dans un décor en noir et blanc. Derrière eux, des ossements évoquant un charnier.

Une menace franche bien que sibylline 

L'affiche de propagande publiée par une branche non-officielle de Daesh qui regroupe certains de ses partisans est ornée de ces quelques mots : «Nos mots sont ce que vous voyez et pas ce que vous entendez... Attendez un peu, nous aussi nous attendons.» Figurent également sur ce poster le logo de la coupe du monde 2018 et des inscriptions en arabe.

Comme les fois précédentes, ce message a été repéré par Site intelligence group, une entreprise spécialisée dans la veille de vidéos propagées par des groupes terroristes islamistes.

Lire aussi : «Ennemi d'Allah» : après Lionel Messi, Daesh menace Didier Deschamps

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.