Arabie saoudite : plus de 400 personnes interpellées pour des liens présumés avec Daesh

Salman, le roi d'Arabie saoudite© Jim Bourg Source: Reuters
Salman, le roi d'Arabie saoudite

Les autorités ont souligné que plusieurs actes terroristes dont l’objectif était, en particulier, des missions diplomatiques étrangères à Riyad, avaient été conjurés

Selon le ministère des Affaires étrangères de la monarchie, «431 personnes ont été arrêtées, soupçonnées d’être en contact avec Daesh».

Cette déclaration, rapportée par l’agence de presse de l’Etat saoudien, laisse entendre que le ministère de l’Intérieur a interpellé des personnes accusées d’avoir mené plusieurs attaques terroristes, y compris l’attentat suicide qui avait fait 21 morts dans un village de la région pétrolière de Qatif en mai dernier et qui avait été revendiqué par l’organisation terroriste.

En savoir plus: Arabie Saoudite : Daesh revendique l’attentat meurtrier de la mosquée chiite de Dammam (images choc)

Ils sont aussi accusés d’être à l’origine d’une fusillade qui s’est produite dans un village à l’Est d’Al-Hassa en novembre dernier et dans laquelle huit croyants avaient péri.

Toujours d’après sa déclaration, le ministère croit que les personnes interpellées surveillaient un certain nombre de sites internet utilisés pour le recrutement.

Ce communiqué a été diffusé au lendemain de l’attentat qui a fait 120 morts hier dans un marché au Nord de Bagdad, dans la province de Diyala et que Daesh a revendiqué. Les autorités saoudiennes pensent que certaines des personnes interpellées pourraient être impliquées dans la préparation de cet attentat.

En savoir plus: Irak : le bilan de l'attentat de Daesh en plein Aïd el Fitr s'alourdit à 120 morts

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales