La Ligue arabe somme Israël de renoncer à son programme nucléaire et aux doubles standards

Le réacteur nucléaire à Dimona dans le désert de Néguev © Jim Hollander Source: Reuters
Le réacteur nucléaire à Dimona dans le désert de Néguev

Israël doit assumer la responsabilité de son programme nucléaire, a dit le secrétaire général de la Ligue arabe. Tel Aviv suivrait son propre programme nucléaire très secret et condamne en même temps le programme iranien d'enrichissement d'uranium.

«Il est temps pour la communauté internationale d’arrêter sa politique de doubles standards et de prendre ses responsabilités en faisant pression sur Israël pour qu’il rejoindre l'accord de non-prolifération en tant qu’Etat non-nucléaire», a déclaré Nabil Elaraby dans un communiqué publié mercredi.

Le secrétaire général de la Ligue arabe a ajouté que des installations nucléaires israéliennes devraient être placées sous le contrôle de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA).

En décembre 2014, l’Assemblée générale de l’ONU avait adopté une résolution exhortant Israël à rejoindre l'accord de non-prolifération nucléaire et à placer sous le contrôle de l’AIEA son réacteur nucléaire à Dimona dans le désert de Néguev.

Le 14 juillet, après la conclusion de l’accord historique entre le groupe des 5+1 et l’Iran sur le programme nucléaire iranien, le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou a qualifié l’accord «d’erreur aux conséquences d’une ampleur historique».

En savoir plus : Une «erreur historique» : Israël fustige l'accord avec l'Iran

«Cet accord présente un danger pour plusieurs pays, notamment Israël, bien sûr», a déclaré le Premier ministre israélien en ajoutant qu’«Israël n'est pas lié par cet accord. Le régime iranien continue à vouloir notre destruction. Israël a le droit et l’obligation de se défendre».

Israël serait le seul pays du Moyen-Orient à posséder des armes nucléaires. Le gouvernement israélien aurait entre 200 et 400 têtes nucléaires. Cependant, Tel Aviv n’a jamais reconnu officiellement posséder des armes nucléaires.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales