La coalition menée par les USA aurait bombardé des quartiers résidentiels à Raqqa, selon Moscou

La coalition menée par les USA aurait bombardé des quartiers résidentiels à Raqqa, selon Moscou© Erik de Castro Source: Reuters
Une position de Daesh bombardée à Raqqa en octobre.

Le ministère de la Défense russe a évoqué la reprise de la ville de Mayadine à Daesh par les troupes syriennes appuyées par la Russie, tout en accusant la coalition internationale sous commandement américain d'avoir frappé des zones civiles à Raqqa.

Le ministère de la Défense russe a accusé la coalition internationale d'avoir bombardé des quartiers résidentiels de Raqqa en appliquant des tactiques de bombardements massifs et parfois imprécis pour appuyer la progression de leurs alliés dans la prise de la ville. 

«Les bombardements par les Etats-Unis et la coalition [qu'ils mènent en Syrie] de quartiers résidentiels et la destruction délibérée de toutes les sources naturelles d'approvisionnement en eau de Raqqa n'ont jusqu'à présent rien apporté si ce n'est des milliers de victimes parmi la population qui est en train d'être libérée», a ainsi accusé le général Igor Konachenkov, porte-parole du ministère russe de la Défense.

Le porte-parole a par ailleurs tancé la «planification incompétente», selon lui, des opérations de libération de Raqqa par la coalition menée par les Etats-Unis. Il a, à cet égard, souligné le contraste avec l'offensive de l'armée syrienne soutenue par la Russie ayant conduit à la libération de Mayadine des terroristes. 

Les derniers jours de Daesh en Syrie ? 

Sur le terrain, les Forces démocratiques syriennes (FDS), un ensemble de combattants kurdes et arabes soutenus par la coalition internationale qui leur fournit par ailleurs un soutien aérien, sont sur le point de reprendre Raqqa à Daesh, même si des poches de terroristes sont toujours présentes dans la province. 

Parallèlement, Moscou et Damas ont annoncé le 14 octobre la libération totale de Mayadine par l'armée syrienne au bout de rudes combats, huit jours après y être entrés. 

«Les troupes gouvernementales syriennes ont accompli l'opération de destruction des militants de Daesh à Mayadine. Les unités d'assaut de l'armée syrienne ont brisé la résistance farouche des terroristes dans les quartiers du centre et du sud de la ville et ont complètement libéré la ville», a ajouté le général Igor Konachenkov dans son compte-rendu.
 


A bout de souffle, l'organisation terroriste Daesh ne contrôlerait plus que moins de 8% du territoire syrien soit quelques milliers de kilomètres carrés, selon la Défense russe. 

Lire aussi : Selon l'armée russe, Daesh contrôlerait désormais moins de 8% du territoire syrien

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.