Australie : enquête ouverte après qu'un policier a plaqué une jeune fille à terre (VIDEO)

Australie : enquête ouverte après qu'un policier a plaqué une jeune fille à terre (VIDEO)© Capture d'écran Facebook, @Tayla Hillier
Un agent de police australien plaquant une jeune fille au sol.

Intervenant dans une querelle de voisinage, un policier australien semble avoir perdu son sang-froid. Après la diffusion d'une vidéo dans laquelle on le voit plaquer au sol une jeune fille, qui venait de ramasser ses clés, une enquête a été ouverte.

Un agent de police de la région australienne du Queensland fait l'objet d'une enquête après la diffusion sur internet d'une vidéo le montrant plaquer une jeune écolière à terre, en l'absence apparente de toute menace.

Des voisins avaient appelé la police dans la petite localité de Murgon, à 270 kilomètres de Brisbane, à cause d'une dispute bruyante dans la rue. Arrivé sur place en compagnie d'au moins deux collègues, celui que la chaîne australienne 9News a identifié comme l'agent Gregory K. s'est retrouvé au cœur d'une vive altercation avec une femme. «Vous troublez l'ordre public, je veux que vous partiez ! Partez maintenant !», l'entend-on notamment crier.

Alors que la tension monte, le fonctionnaire somme la femme d'«arrêter de jurer», avant de la saisir et de la tirer vers lui. Plusieurs témoins présents tentent alors de s'interposer et d'extraire la femme des mains de l'agent de police, qui finit par lâcher prise.

«L'agent de police a fait tomber ses clés, et la fillette les a ramassées»

Remarquant une jeune fille, décrite par 9News comme une écolière, qui récupérait ses clés, tombées dans l’algarade, l'agent de police se rue alors vers elle. Si la vidéo ne permet pas de l'affirmer avec certitude, il semble que la jeune fille ne témoigne d'aucune hostilité et ne semble pas vouloir subtiliser les clés de l'agent. Ce dernier la tire néanmoins vigoureusement par le bras, de manière à la faire tomber à terre.

«L'agent de police a fait tomber ses clés, et la fillette les a ramassées : elle attendait, debout, pour les lui rendre, lorsqu'il a décidé de se jeter sur elle, ce qui explique qu'elle se soit enfuie en courant», explique Tayla Hillier, la personne qui a posté la vidéo sur Facebook. «Il a ensuite fait une scène, expliquant qu'il sortait de congé maladie, avant de se mettre à pleurer dans sa voiture», note-t-elle encore, rapportant que «les autres agents de police sont restés professionnels et ont pris la situation en main».

Partagée plus de 4 000 fois sur Facebook, la vidéo a été visionnée par plus de 430 000 personnes. De son côté, la police du Queensland a annoncé qu'une enquête avait été confiée à sa direction des règles éthiques.

Lire aussi : «J'ai été jetée dans les escaliers, frappée» : une électrice catalane dénonce la violence policière

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.