Londres : une voiture percute des passants près d'un musée, la piste terroriste écartée

Londres : une voiture percute des passants près d'un musée, la piste terroriste écartée© Peter Nicholls Source: Reuters
La police britannique interroge des passants légèrement blessés près du lieux de l'incident, à l'extérieur du musée d'histoire naturelle

Un véhicule a percuté des passants à l'extérieur du musée d'histoire naturelle londonien, blessant onze personnes. Un homme a été arrêté. La police a finalement fait savoir qu'il était question d'un accident de la route et non d'un acte terroriste.

Le 6 octobre à 14h20 heure locale (13h20 en France), une voiture a heurté des passants à l'extérieur du musée d'histoire naturelle de Londres, dans l'ouest de la ville. Onze personnes ont été blessées, selon les services ambulanciers.

Les forces de l'ordre ont fait savoir peu après les événements qu'un homme avait été interpellé. Par la suite, Scotland Yard a rapporté que l'indicent, s'avérant être un accident de la route, n'était pas traité comme une attaque terroriste. 

Des vidéos publiées sur les réseaux sociaux ont montré la police et les secours sur les lieux de l'incident.

Sur place, un périmètre de sécurité avait été bouclé par les forces de l'ordre.

Si la piste terroriste a été écartée, l'incident a néanmoins ravivé, dans un premier temps, des souvenirs difficiles : la capitale britannique a déjà subi trois attaques à la voiture contre des passants cette année. La première a eu lieu le 22 mars, lorsqu'un individu radicalisé avait renversé des piétons sur le pont de Westminster, avant d'attaquer un policier à l'arme blanche, tuant au total cinq personnes. Lors de la deuxième attaque, le 3 juin, trois terroristes avaient foncé dans la foule sur le London Bridge, avant de s'en prendre à des Londoniens dans des bars et des restaurants à proximité de Borough Market, faisant huit morts. Enfin, la troisième attaque terroriste s'était produite le 19 juin : une fourgonnette avait percuté une foule de fidèles à l'extérieur de la mosquée du parc Finsbury, tuant une personne. 

Lire aussi : 29 blessés dans un attentat dans le métro de Londres revendiqué par l'Etat islamique

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.