Daesh revendique la fusillade de Las Vegas, affirmant que le tireur se serait converti à l'islam

Daesh revendique la fusillade de Las Vegas, affirmant que le tireur se serait converti à l'islam © Steve Marcus Source: Reuters
Des bottes de cow-boy abandonnées lors de la tuerie de Las Vegas

L'Etat islamique a revendiqué la tuerie de Las Vegas, qui aurait été perpétrée par l'un de ses «soldats». Le suspect, Stephen Paddock, se serait converti à l'islam il y a plusieurs mois. Mais des responsables américains doutent de cette information.

Daesh a revendiqué l'attaque meurtrière de Las Vegas, qui a coûté la vie à au moins 58 personnes et fait plus de 500 blessés, selon un dernier bilan susceptible de s'aggraver. Dans un communiqué diffusé par son agence de propagande, rapporté par l'organisation de surveille des réseaux djihadistes SITE et cité par les agences de presse Reuters et AFP, le groupe terroriste qualifie le tireur présumé Stephen Paddock de «soldat» de l'Etat islamique.


Dans un deuxième message, l'Etat islamique assure que l'assaillant s'était converti à l'islam il y a plusieurs mois.


Pas de preuve de l'implication de Daesh selon des responsables américains

D'après l'agence Reuters, un responsable du FBI a déclaré qu'il n'y avait «aucune connection» entre Stephen Paddock et Daesh. La CIA a déclaré pour sa part étudier la revendication, mais se montre prudente et se refuse à conclure.

Auparavant, deux hauts responsables américains avaient également confié qu'il n'y avait aucun élément permettant de relier le tireur à l'organisation terroriste. D'après l'une de ces sources, également avancée par Reuters, il se pourrait que l'assaillant ait eu des problèmes psychologiques dans le passé.

«Le mal absolu»

Le président américain Donald Trump a dénoncé le 2 octobre lors d'une allocution le «mal absolu» après la fusillade de Las Vegas, ne mentionnant à aucun moment le groupe Etat islamique qui a revendiqué cette attaque quelques minutes avant que le chef d'Etat ne prenne la parole.

«Hier soir, un homme a ouvert le feu sur une large foule lors d'un concert de musique country à Las Vegas. Il a brutalement assassiné plus de 50 personnes dans un acte qui représente le mal absolu», a-t-il déclaré lors d'une allocution au ton grave. Donald Trump a précisé qu'il se rendrait à Las Vegas le 4 octobre.

Par ailleurs, le maire de Paris Anne Hidalgo a annoncé que la tour Eiffel serait éteinte en hommage aux victimes des attaques de Marseille et de Las Vegas, le soir du 2 octobre. 

Un Américain sexagénaire a tué au moins 50 spectateurs lors d'un concert en plein air le 1er octobre à Las Vegas, commettant la pire fusillade de l'histoire moderne des Etats-Unis. Perché dans un hôtel adjacent, surarmé, il s'est apparemment suicidé avant que les policiers ne l'atteignent.

Marilou Danley, 62 ans, présentée comme la femme du suspect par les médias et dont il a été dit dans un premier temps qu'elle était arrivée en sa compagnie à l'hôtel a été contactée par la police après qu'un avis de recherche avait été lancé à son encontre. S'il a été affirmé dans un premier temps qu'elle avait été appréhendée, les services du sheriff ont déclaré qu'elle se trouvait actuellement hors des Etats-Unis et qu'il semblerait qu'elle n'ait aucun lien avec l'attaque en elle-même.

Lire aussi : Les premières images de la fusillade meurtrière de Las Vegas (VIDEOS CHOC)

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.