Le Pakistan abat un drone indien, échanges de tirs à la frontière

Capture d’écran du compte Twitter @parasNB
Capture d’écran du compte Twitter @parasNB

Le Pakistan demande des comptes à la diplomatie indienne après avoir abattu un drone près de la frontière ou des échanges de tirs se poursuivent.

Les autorités pakistanaises ont convoqué à Islamabad un envoyé indien  pour répondre d'accusations d'un viol de leur espace aérien par un drone «espion» indien, qui aurait été utilisé pour faire des photos près de la ligne de contrôle. Le bilan des morts dans cette région s'élève à cinq personnes, selon les autorités pakistanaises

C'est le Haut-Commissaire T.C.A. Raghavan qui a répondu à la convocation du ministère des Affaire étrangères pakistanais , selon un représentant de la mission indienne à Islamabad.

Auparavant, le Pakistan avait déclaré avoir abattu un «drone d’espion indien» à Bhimberg, le long de la Ligne de contrôle au Cachemire  occupé par  le Pakistan. D’après celui-ci, un drone avait violé l'espace aérien pakistanais et son «intégrité territoriale».  «Le drone d’espion était utilisé pour une photographie aérienne», selon une déclaration des militaires pakistanais. 

L’armée indienne aussi bien que ses forces aériennes démentent qu'un de leurs drones se soit écrasé ou ait été abattu  à proximité de la Ligne de Contrôle.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales