Lavrov qualifie de guerre d'«enfants de maternelle», l'escalade verbale entre Trump et Kim Jong-un

Auteur: RT France

Le ministre des Affaires étrangères russe Sergueï Lavrov a appelé durant une conférence de presse toutes les parties prenantes à la crise nord-coréenne à utiliser la voie diplomatique et a condamné l'escalade verbale entre Washington et Pyongyang.

S'exprimant lors d'une conférence de presse donnée en marge de l'Assemblée générale des Nations Unies à New York, le ministre des Affaires étrangères russe a de nouveau appelé à l’apaisement des tensions dans la péninsule coréenne. Il a notamment invité les parties prenantes au conflit à préférer la voie diplomatique et affirmé qu'il fallait «apaiser les esprits échauffés». 

«Nous devons apaiser les esprits échauffés et comprendre que nous devons faire une pause, nous devons créer des contacts», a ainsi déclaré le dignitaire russe devant les journalistes. 

Sur l'escalade verbale entre Donald Trump et Kim Jong-un, le chef de la diplomatie russe a appelé à l’apaisement, qualifiant d'«inacceptables» les menaces de Pyongyang, mais jugeant par ailleurs «intolérable» la possibilité d'une guerre entre les deux pays. 

Il a par ailleurs qualifié de «guéguerre d'enfants de maternelle», le bras de fer entre les deux dirigeants, en cours depuis plusieurs semaines. 

Sur les violentes attaques de Donald Trump envers l'accord sur le nucléaire iranien, survenues pendant son discours devant les représentants des pays de l'ONU, le ministre russe a prévenu que son éventuelle remise en cause pourrait décourager la Corée du Nord de conclure de son côté un accord sur son propre programme nucléaire militaire. 

Lire aussi : «Gâteux», «dérangé», «chien apeuré», Kim Jung-un promet à Donald Trump de le faire «payer cher»

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.